Votre literie a besoin d’un entretien régulier pour assurer sa longévité. En effet, changer les draps et les taies d’oreiller ne suffit pas pour profiter d’un couchage hygiénique. Vous devez faire preuve de rigueur en appliquant les bons gestes pour que votre coin sommeil soit propice au bien-être.

1. Optez pour un matelas de qualité

Pour que les techniques d’entretien de votre literie soient efficaces, il faut avant tout  que vous ayez un matelas de qualité. En vous rendant notamment sur les-matelas.fr, vous pourrez reconnaître le modèle idéal en termes d’épaisseur et de fermeté, mais surtout en matière d’aération. Choisissez toujours celui qui offre une meilleure circulation de l’air et qui évacue efficacement l’humidité.

2. Maintenez la température de la chambre entre 18 et 20 °C

Pour profiter d’un bon sommeil réparateur, mais aussi pour assurer un meilleur entretien de votre literie, veillez à ce que la température ambiante dans votre chambre se situe entre 18 et 20 °C. L’idée, c’est de limiter les transpirations et de vous procurer une atmosphère fraîche en permanence. Grâce à cette technique, votre couchage sera moins sujet à l’humidité.

3. Aérez votre chambre

Tous les jours, pendant au moins un quart d’heure, rabattez les couvertures et les draps vers le pied du lit. L’astuce consiste ici à créer un courant d’air pour aérer le couchage et éliminer efficacement toute forme d’humidité que le matelas aurait pu emmagasiner toute la nuit. En fin de semaine, il est même recommandé d’aérer votre literie toute une journée.

4. Protégez votre matelas

Alèses, sur-matelas, housses… vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les accessoires de protection de votre matelas. Assurez-vous simplement de choisir un modèle en molleton, qui se nettoie facilement à la machine, et que vous pourrez secouer tous les matins pour aérer votre couchage. Ceux en matière synthétique sont à proscrire, car ils ne laissent pas passer l’air et ne permettent donc pas au matelas de respirer.

5. Changez votre linge de lit toutes les semaines

Que ce soient les draps, les taies d’oreiller ou les housses de couette, il faut que vous les changiez au moins une fois par semaine. Ces accessoires doivent être lavés et repassés avant d’être réutilisés pour éviter le développement des acariens. Les remplacer régulièrement vous permettra également d’entretenir leur capacité d’absorption de l’humidité.

6. Passez l’aspirateur par-dessus le matelas

Réglez la puissance d’aspiration de l’appareil au maximum, et passez-le sur le matelas deux fois par semaine. Vous retirerez ainsi le plus d’impuretés possibles, et vous vous débarrasserez des acariens sans devoir utiliser des produits de traitement chimiques.

7. Retournez le matelas tous les trois mois

Si votre matelas n’est pas équipé de deux faces (hiver et été), veillez à le retourner tous les trimestres. De cette manière, votre couchage ne risque pas de s’affaisser. En même temps, cette technique vous permettra de préserver la densité et l’épaisseur de votre couchage, tout en vous assurant un excellent niveau de soutien en permanence. 

8. Nettoyez le sommier tous les ans

Quelle que soit la matière de votre sommier, nettoyez-le tous les ans pour limiter son usure. Les lattes en bois ou en pvc peuvent être nettoyées à l’aide d’un chiffon en microfibres imbibé d’eau savonneuse. Le sommier tapissier, quant à lui, s’entretient à l’aide d’un nettoyeur à vapeur.

9. Ne dormez jamais directement sur le matelas

Quelles que soient les raisons, ne dormez jamais à même le matelas. Pour votre bien-être et pour la durabilité de votre literie, mettez d’abord une alèse, puis un drap. De cette façon, la transpiration n’entre pas directement en contact avec la surface du couchage. 

10. Nettoyez directement les salissures

Dès que vous remarquez des traces de moisissure ou autre forme de saleté sur vos matelas et linge de lit, nettoyez-les sans attendre. Ne laissez jamais les saletés y rester plusieurs heures, car plus elles s’incrustent, plus il vous sera difficile de vous en débarrasser. 

L’entretien d’une literie ne demande que très peu d’efforts. En vous habituant aux bons gestes, vous préservez sa qualité et optimisez sa longévité.