Vous êtes un agriculteur aux alentours de la ville de Bordeaux ? Vous voulez que produits locaux soient 100 % bio ? Optez pour l’AdBlue. Face à la pollution massive de l’environnement, les préoccupations écologiques sont au cœur des préoccupations de chacun. C’est également le cas de certains constructeurs d’autos et d’engins lourds. Pour limiter l’émission de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ces constructeurs ont créé le fameux AdBlue. Pour mieux vous éclairer, découvrez ce produit ainsi que ses utilités pour les agriculteurs.

Qu’est-ce que l’AdBlue ?

L’AdBlue est un liquide très pur composé de :

  • 67,5 % d’eau déminéralisée,
  • 32,5 % d’urée.

Certifié ISO 22241, il limite efficacement les émissions d’oxydes d’azote de votre véhicule diesel. Très prisé par les propriétaires de véhicule routier, l’AdBlue peut également être utilisé pour :

  • des véhicules non routiers,
  • des engins agricoles,
  • des équipements lourds.

Conservation de l’AdBlue : comment faire ?

Pour pouvoir conserver votre AdBlue, optez pour les produits de Duraplas et notamment les cuves de stockage adaptées. Puisque c’est une solution corrosive, et non toxique, elle ne peut être conservée que dans des cuves spéciales. En effet, elle se décompose facilement en dessous de 30 °C et se cristallise au-dessus de 11 °C.

Ces cuves spéciales sont généralement composées de matériaux inoxydables. Il peut s’agir de plastique, de métal inoxydable ou encore de polyéthylène.

Les cuves de stockage d’AdBlue doivent être résistantes aux rayons UV pour empêcher le liquide de s’évaporer. Il faut aussi les protéger de la lumière ainsi que des variations de température, d’où l’intérêt d’utiliser des cuves scellées à double paroi.

La capacité d’une cuve varie d’un modèle à un autre. Pour choisir la cuve qui vous convient, référez-vous à la consommation moyenne de votre engin agricole. Par exemple, dans le cas d’un engin dont le moteur respecte les normes Euro 4, la consommation en AdBlue équivaudra à 4 % de la consommation de gasoil. Si le moteur respecte les normes Euros 5 et 6, sa consommation sera de 6 % de la consommation de gasoil. Toutefois, tout dépendra de votre type d’engin.

engin agricole AdBlue

L’AdBlue : pour quel type de véhicule ?

Les véhicules concernés par l’utilisation de l’AdBlue sont essentiellement les véhicules diesel dotés d’un catalyseur SCR (Selective Catalytic Reduction). Le principe de fonctionnement est simple : une fois l’AdBlue injecté, le catalyseur transforme toutes les particules nocives émises par votre moteur en eau et en azote.

Vous ne savez pas si votre engin est équipé d’un SCR ? Inutile de paniquer. Il suffit de le demander à votre vendeur. Il saura vous informer.

Comment utilise-t-on l’AdBlue ?

L’AdBlue se retrouve dans la catégorie des additifs. Pourtant, il ne s’utilise pas de la même façon que les additifs habituels. Si ces derniers sont directement mélangés au gasoil, l’AdBlue est versé dans un réservoir à part. En effet, les véhicules qui fonctionnent avec ce liquide sont dotés d’un réservoir spécial AdBlue. Il faut juste le remplir pleinement quand vous décidez d’utiliser votre engin.

Lorsque votre réservoir est vide, un témoin s’allume. Ce dernier se trouve sur le tableau de bord. Vous devez alors refaire le plein. À noter que ce voyant lumineux peut se présenter sous forme de pompe bleue avec la mention AdBlue ou Urea.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here