De toutes les maladies liées au repos nocturne, l’apnée du sommeil est l’une des plus importantes. D’habitude, les ronflements d’autrui vous paraissent naturels et anodins, mais il est temps pour vous d’en prendre conscience : les ronflements soutenus sont parfois symptomatiques de l’apnée du sommeil.

De quoi s’agit-il concrètement ? Quelles en sont les causes, les conséquences et quels sont les traitements possibles ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans la suite de cet article.

Apnée du sommeil : de quoi s’agit-il ?

L’apnée du sommeil est un trouble qui se manifeste par une respiration irrégulière pendant l’assoupissement. Le sujet respire par intermittence ou retient sa respiration pendant plusieurs secondes sans en avoir conscience. Au moment de reprendre son souffle, il s’éveille à moitié. Cela fait qu’il a beau dormir toute la nuit, il se sent toujours très fatigué au réveil. Contrairement à ce que vous pourriez penser, ces cas ne sont pas rares. Il est donc prudent d’avoir plus d’informations sur l’apnée du sommeil et de prendre des dispositions si nécessaire.

Quelles en sont les causes ?

En général, l’apnée du sommeil résulte d’une obstruction des voies respiratoires supérieures : le larynx, la trachée, le nez ou le pharynx. Les personnes atteintes d’obésité sont davantage exposées aux problèmes respiratoires pendant le sommeil, du fait que l’accumulation des graisses au niveau du cou et de l’abdomen bloque la circulation de l’air. L’apnée du sommeil chez une personne peut aussi découler d’un facteur génétique. L’âge, la ménopause et la grossesse sont aussi des facteurs de risques.

Les problèmes neurologiques de respiration ne sont pas à écarter. Être asthmatique accroît également le risque d’être atteint.

Comment se manifestent les symptômes et les conséquences ?

Pendant le sommeil, les symptômes de l’apnée se manifestent par des ronflements, des cauchemars, des insomnies, la respiration par voie orale, etc. Vus sous cet angle, ces symptômes paraissent bénins ou inoffensifs, mais pour ce qui en découle, les conséquences peuvent être très lourdes.

Le plus souvent, on note fatigue et somnolence au cours de la journée. C’est un fait qui augmente drastiquement les risques d’accident au quotidien. L’apnée du sommeil est, de ce fait, une maladie à ne pas prendre à la légère. L’apnée perturbe la libido et pourrait nuire à l’érection. Cette maladie augmente également les risques de maladie cardiovasculaire.

L’apnée du sommeil influe négativement sur l’activité du cerveau. Elle la limite dangereusement et est susceptible de lui nuire. En outre, le souffrant est fréquemment sujet aux sautes d’humeur et aux dépressions. Par ailleurs, la pathologie toucherait près de 5 % des enfants.

La NCBA à Bordeaux et les traitements

La Nouvelle Clinique Bel-Air, basée à Bordeaux, est composée de :

  • médecins généralistes ;
  • spécialistes pneumologues ;
  • cardiologues ;
  • diététiciens ;
  • gériatres, etc.

Le syndrome de l’apnée du sommeil étant leur domaine d’expertise, on vous y promet un traitement complet et des plus concluants.

Parlant de traitements, on distingue les basiques qui se limitent aux exercices physiques et à la perte de poids. Se procurer des masques de sommeil ou des appareils anti-ronflements peut s’avérer une bonne solution autant pour vous que pour vos proches.

Cependant, bénéficier d’une intervention médicale reviendrait à subir une chirurgie pour libérer les voies respiratoires ou à utiliser des machines de ventilation. Se coucher sur le côté diminue aussi les risques d’apnée. Vous aurez tout profit à suivre les conseils des spécialistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here