La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation mis en place pour permettre de constituer un patrimoine tout en investissant dans l’immobilier. Sur fond de réductions fiscales, ce dispositif offre la possibilité de construire ou d’acheter un logement afin de le louer. Si vous avez l’intention de construire un logement à Bordeaux, vous pouvez bénéficier des avantages de ce dispositif. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider. 

Tenir compte des normes de construction 

Maison, L'Accession À La PropriétéLa conception et la construction du logement sont les premières conditions sine qua non pour accéder aux dispositions de la loi Pinel. En effet, les règles de cette loi sont mises en place pour assurer un logement à la fois propre à l’utilisation et respectueux des normes environnementales. 

Ainsi, pour construire en profitant de la loi Pinel, le bâtiment doit tenir compte des règles en matière d’énergie. Il doit répondre soit à la règlementation thermique RT 2012, soit aux conditions relatives à l’attribution du label « haute performance énergétique rénovation 2009 ». 

Lorsqu’il s’agit d’une remise à neuf, les travaux doivent aller dans le sens de l’attribution du label « haute performance énergétique rénovation 2009 ». Si vous vous demandez comment bénéficier de la loi Pinel au maximum, vous pouvez vous rendre sur un comparateur comme Gridky afin de dénicher la meilleure offre immobilière possible.

Construire dans la bonne zone géographique 

Maisons, Urbaines, Zone RésidentielleLe second critère pour profiter des avantages de la loi Pinel pour une construction est le choix de la zone d’implantation de votre bâtiment. Il est essentiel, parce que l’objectif de ce dispositif est de permettre à ceux qui en expriment le besoin de disposer d’un logement. À Bordeaux, vous devrez donc viser les zones dans lesquelles il y a moins de logements, pour plus d’affluence. 

Ces principaux endroits sont qualifiés de zones sont dites « tendues » et les dispositions de la loi Pinel les classifient en 4 parties principales. Il s’agit de :

  • la zone A qui englobe les très grandes villes ;
  • la zone A bis qui concerne Paris et la petite couronne ;
  • la zone B1 qui représente les villes qui ont une taille moyenne ;
  • la zone B2 qui englobe les communes dites éligibles. 

En plus de ces zones, il y a les départements et régions d’outre-mer, encore appelés Zone Pinel d’outre-mer. 

Faire attention aux différents plafonds 

Les ressources de vos futurs locataires constituent aussi un critère qui entre dans la détermination de votre éligibilité à la loi Pinel. Dans cette optique, les dispositions ont prévu un plafond pour les loyers ainsi qu’un plafond des ressources des locataires pour faire profiter de la loi. 

Elles permettent d’offrir aux ménages ne disposant pas de grands moyens, la possibilité d’avoir un logement, tout en vous garantissant une certaine rentabilité. En fonction du zonage que vous avez choisi, vous aurez différents plafonds de loyers et de ressources compatibles avec le dispositif Pinel. 

Connaître la limitation de ce dispositif 

Si vous êtes dans la logique de construire en profitant de la loi Pinel, il est conseillé de vous renseigner sur les modifications de ce dispositif. Par exemple, cette année, le dispositif exclut les logements à titre personnel au profit des logements locatifs. 

Ainsi pour être conforme aux dispositions de cette loi, il faut que votre bâtiment soit destiné à la location comme l’expliquent les autorités gouvernementales. La condition est que vous devrez le louer pour une durée minimale de 6 ans, comme résidence principale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here