Dans le cadre des relations commerciales, nombreuses sont les entreprises qui accordent à leurs partenaires l’achat de produits ou la sollicitation de services à crédit. L’objectif : gagner en visibilité. Malheureusement, ce choix handicape les entreprises lorsque les débiteurs tardent à honorer leur dette. Heureusement, il existe quelques astuces pour limiter les risques liés aux factures impayées. Découvrez celles-ci plus bas.

S’assurer de la solvabilité des clients

Essentielle pour toute entreprise, l’étude de la solvabilité est un moyen efficace pour évaluer le risque client et se prémunir des impayés. Elle doit être réalisée en amont et tout au long de la relation avec le client. Cette démarche vous permettra de disposer d’une vision claire et exhaustive sur l’encours client. Pour réaliser cette étude, vous pouvez vous baser sur des documents comme le registre de commerce, les banques et les renseignements internes. Ceux-ci vous fourniront des informations précises sur le taux d’endettement de vos partenaires, leur solvabilité et bien d’autres éléments. De ce fait, vous pourrez déterminer les partenaires commerciaux plus à même de tenir leurs promesses.

En fonction du risque que représente chacun de vos clients, vous pourrez établir une politique de crédit adaptée. Plus le client présente un risque d’impayés important, plus il fera l’objet d’un traitement particulier. Vous pouvez lui demander de payer comptant, lui accorder des délais de paiement plus courts, exiger un acompte ou encore définir des garanties et pénalités.

Pour réaliser efficacement cet exercice et alléger la tâche à vos collaborateurs, il est indispensable d’automatiser la démarche. À cet effet, vous pouvez vous aider du logiciel Clearnox. Ce dernier dispose des fonctionnalités clés pour vous permettre d’optimiser le suivi, la relance et le paiement des factures de vos entreprises clientes. Avec cet outil, vous avez l’assurance de vous faire payer vos factures simplement et rapidement. Découvrez le logiciel de recouvrement de créances Clearnox.

Faire des relances préventives

En matière de créance, la règle du « premier arrivé, premier servi » prédomine. Votre client débiteur a certainement d’autres créances à honorer hormis la vôtre. En cas de liquidation, les créanciers disposant d’une garantie seront privilégiés par rapport à ceux qui n’en disposent pas. Ces derniers s’exposent au risque de voir leur facture jamais payée. Pour éviter cette situation, l’une des techniques majeures est d’informer le client de l’imminence de l’échéance de paiement. Vous pouvez lui envoyer un mail ou un SMS d’information dans lequel vous rappelez le montant de la facture et les moyens de paiement. À réception du rappel, le client peut payer la facture même avant échéance. Toutefois, il peut aussi arriver que votre débiteur vous notifie son incapacité à solder son impayé. Dès lors, vous anticiperez le retard de paiement en :

  • déclenchant la procédure de recouvrement ;
  • établissant un échéancier adapté avec le client.

Se couvrir contre les impayés avec une assurance-crédit

L’assurance-crédit est l’une des solutions les plus avantageuses pour les entreprises. Elle permet de profiter d’une indemnisation convenable lorsque votre partenaire commercial est insolvable et reconnu juridiquement comme tel. Elle vous permet aussi de bénéficier d’une aide à la relance. De même, l’assurance-crédit permet de surveiller la santé financière de votre structure. Il est important de préciser que le niveau de couverture varie d’un assureur à l’autre.