La Guadeloupe, l’île-papillon, attire chaque année de nombreux visiteurs en raison de ses plages de rêve, sa forêt tropicale (paradis pour les randonneurs et tous les aventuriers), son patrimoine culinaire créole et bien d’autres ressources touristiques. Vous résidez à Bordeaux et vous envisagez aussi de partir en Guadeloupe ?

Toutefois, que vous soyez seul, en famille ou entre amis, planifier son voyage en Guadeloupe depuis Bordeaux ne doit en aucun cas s’improviser. Découvrez dans ce guide toutes les informations pouvant vous aider bien organiser votre voyage en Guadeloupe depuis Bordeaux.

Quelles sont les formalités avant le départ ?

nn
Si vous prévoyez de quitter Bordeaux pour Guadeloupe, vous devez remplir certaines formalités. Ainsi, pour votre voyage, vous devez prévoir certaines pièces :

  • Les cartes d’identité et passeport ;
  • Les billets de voyage et de réservations ;
  • Les visas ;
  • Les cartes bancaires.

Pour plus de facilité et de sécurité, vous devez scanner ces documents pour les conserver en format numérique. Vous pouvez par exemple les sauvegarder sur un cloud ou les envoyez dans votre boite mail.

Prévoir une assurance voyage

Avant de quitter Bordeaux pour Guadeloupe, vous devez prévoir une assurance voyage. À cet effet, il est recommandé de choisir une assurance qui couvre :

  • La responsabilité civile ;
  • L’assistance au rapatriement ;
  • L’assurance des bagages.

Toutefois, si votre séjour sera court, Vous pouvez vous garder l’assurance de votre carte bancaire.

Comment quitter Bordeaux pour venir en Guadeloupe ?

Pour venir en Guadeloupe, il existe plusieurs compagnies aériennes qui opèrent des vols quotidiens à destination de la Guadeloupe. XL Airways et Level proposent des vols pour Guadeloupe. Il en est de même avec Air Caraïbes ou Corsair. Vous pouvez aussi choisir de voyager avec Air France qui propose des tarifs les plus élevés.

Toutefois, il est important de préciser ici que vous devez prévoir au minimum 630 euros pour quitter Bordeaux pour Guadeloupe. Ce coût peut également varier en fonction de la saison. Évitez la période sèche si vous voulez faire quelques économies sur les billets d’avion.

nn

Quel est le transit vers votre lieu d’hébergement en Guadeloupe ?

Dès votre arrivée, il faudra prévoir un transport de l’acheminement vers votre lieu d’hébergement ou une location de véhicule à l’aéroport. Déjà à l’aéroport, de nombreuses navettes et taxis sont disponibles. Leur prix varie en fonction de la saison, de la distance à parcourir, du nombre de voyageurs et du nombre de bagages. Le bus est également une option à considérer même si ce n’est pas la solution la plus pratique.

La meilleure alternative pour se déplacer en Guadeloupe est la location de véhicules. Que vous soyez sur l’île pour les vacances ou pour un voyage d’affaire, vous trouverez sur http://hertzantilles.com une large gamme de voitures. Il s’agit des voitures compactes, 4×4 & SUV, berlines, minibus, etc. Vous n’avez qu’à choisir votre préférence pour découvrir facilement la végétation luxuriante du Parc National de Guadeloupe.

Quand partir en Guadeloupe ?

La Guadeloupe peut se découvrir toute l’année en raison de sa température qui avoisine les 25°C en moyenne. Cependant, pour bien profiter de votre séjour, il est recommandé de venir en hiver. Vous pouvez également effectuer votre voyage de Bordeaux pour la Guadeloupe en printemps et en automne.

Néanmoins, en été, la saison devient humide et la température évolue jusqu’à atteindre 29°C de moyenne. Durant cette période, il y a plus de précipitations et elles peuvent devenir très violentes. Par ailleurs, vous devez éviter de voyager en Guadeloupe à la fin du mois d’août. C’est le début de la saison des cyclones.

Quel est le coût à prévoir pour un voyage en Guadeloupe ?

nn
Il est possible de visiter la Guadeloupe avec un budget voyage assez restreint. En effet, le coût de vie en Guadeloupe est plus élevé qu’en métropole. Pour cela, vous pouvez organiser un voyage d’une semaine en Guadeloupe avec un budget de moins de 800 euros. Cela est possible à condition de dormir chez l’habitant et de manger local.

Par contre, si vous envisagez de passer la nuit à l’hôtel, de manger au restaurant et de multiplier les activités, il faut un budget de 2000 euros pour une semaine.