C’est la grande nouveauté dans les salles de bain françaises, et Bordeaux n’échappe pas à la règle. En effet, depuis peu, le WC japonais s’y est introduit. En plus d’offrir un confort et une garantie hygiénique, ces toilettes sont conçues dans un concept très moderne.

Alors si vous voulez rester tendance dans vos toilettes, optez pour une installation du WC japonais. Dans cet article, découvrez donc les différentes options qui s’offrent à vous pour une transformation de vos toilettes classiques en salles de bain japonais.

Opter pour un abattant japonais

C’est l’une des options les plus simples si vous souhaitez transformer vos toilettes en WC japonais. En pratique, il faut remplacer l’abattant des anciennes toilettes par un nouveau incorporé de bidet. En effet, il s’agit d’un mécanisme de douchette, inclus dans le système et qui permet de laver puis sécher les fesses.

Pour l’installer, il faut juste retirer le vieil abattant, pour ensuite poser le nouveau sur la cuvette. Dans le commerce, les abattants japonais sont disponibles en deux catégories à savoir ceux à fonctionnement électrique, puis les hydrauliques.

Comme leur nom l’indique, les abattants hydrauliques fonctionnent essentiellement grâce à la pression de l’eau. C’est à leur image que les toilettes BOKU ont été conçues. Pour être mieux informé sur ces toilettes japonaises à la française, consultez la plateforme hello Boku.

Installer un kit WC avec douchette

Ici, il faut simplement installer un ensemble « prêt-à-monter » entre votre cuvette et son abattant. En réalité, c’est l’option la moins couteuse et la plus élémentaire pour bénéficier d’une douchette saine après la commission.

En optant pour un kit WC japonais, il n’est plus nécessaire de remplacer la cuvette entière, encore moins les lunettes du WC. À l’image de l’abattant hydraulique, ce kit offre également des fonctions basiques. Autrement dit, le pilotage du bouton vous permet de recevoir un jet d’eau froide pour le lavage vulvaire ou anal.

Acheter un bloc complet de WC japonais

Si vous décidez de vous offrir un bloc de toilette japonaise, il faudra désinstaller entièrement la vieille cuvette française. Bien que l’investissement soit assez couteux, il vous permet tout de même de profiter d’un équipement très moderne. Vous y trouverez des fonctions très variées comme :

  • un éclairage de la cuvette ;
  • un assèchement des fesses ;
  • la musique, etc.

Par ailleurs, ces modèles de WC peuvent porter en leur sein un système de chasse eau traditionnel, ou encore un mécanisme électrovanne. Ce dispositif sert en effet à modifier la forme du monobloc en des designs variés.

Autres critères de choix

Quel que soit le modèle de WC japonais voulu, il existe des critères de choix élémentaires dont il faut toujours tenir compte. De façon concrète, il faut vérifier le matériau de fabrication des buses de la cuvette. En principe, pour des raisons d’hygiène, il est recommandé que celles-ci soient faites en matériaux antibactériens.

Assurez-vous donc que le kit, l’abattant ou le monobloc que vous allez prendre soit marqué de la norme NF. Il s’agit d’une indication qui témoigne du respect strict des règles de sécurité relatives aux appareils électriques en salle de bain. Enfin, il faut vérifier la présence du clapet anti-retour d’eau.