La salle de bains est par définition une pièce où l’humidité a une place très importante. Entre les douches, les bains, les projections d’eau, ou encore le séchage du linge, la production de vapeur d’eau est en effet assez importante dans cette salle. Néanmoins, une condensation trop intense peut nuire aux matériaux qui constituent la salle de bains. Pour cette raison, il est recommandé d’éviter l’humidité dans ce lieu. Si tel est malheureusement le cas et que vous ne tenez pas à procéder à la rénovation de votre de bain, vous aurez le choix entre diverses solutions plutôt efficaces. Voici quelques astuces pour éliminer l’humidité dans votre salle de bains.

Pourquoi une salle de bains devient-elle trop humide ?

De par sa nature, la salle de bains est une pièce qui produit en règle générale une quantité non négligeable de vapeur d’eau. Les raisons de cette production sont nombreuses et l’on peut entre autres citer les éléments ci-après :

  • les douches prises par les occupants de la maison,
  • les multiples bains,
  • le séchage des serviettes voire celui du linge.

Comme vous pouvez vous en douter, cette quantité d’humidité n’est bonne ni pour votre santé ni pour celle de votre logement. Pour la réduire au maximum, il faudra donc prendre quelques précautions. Ainsi, comme le fait cette entreprise de rénovation de salle de bains à Bordeaux, vous pouvez mettre en œuvre certaines actions grâce auxquelles la forte humidité dans la salle d’eau pourra être éliminée.

Toute la condensation produite dans la salle de bains prend en effet la forme d’une humidité stagnante. Cette dernière peut non seulement endommager les sols, mais aussi les murs de la salle d’eau. Dans la mesure où ladite condensation peut également avoir un impact négatif sur la santé, votre logement ne sera donc pas le seul à en pâtir. Pour éviter cet état de choses, vous n’aurez qu’à réguler l’humidité de la salle de bains en réalisant quelques gestes très simples. Ces derniers vous permettront en plus de ne pas avoir à envisager la réalisation de travaux de rénovation.

Quels sont les risques d’une trop grande condensation dans une salle de bains ?

Comme nous le disions précédemment, il existe plusieurs risques si vous laissez l’humidité prendre le dessus dans votre salle d’eau. Nous allons les évoquer plus en détail dans les paragraphes suivants.

L’humidité abîme les matériaux de votre logement

Ce n’est pas une grande surprise : la condensation stagnante peut au bout d’un certain temps abîmer les matériaux utilisés pour les sols et les murs de la salle de bains. Si vous avez un parquet ou si votre sol est stratifié à base de bois, la condensation est supportée, mais cette résistance a tout de même des limites. Les dégâts de l’humidité sur le bois ne sont plus à prouver. En effet, au bout d’un certain temps, ce matériau peut se déformer. La rénovation de la salle de bains deviendra alors la seule solution.

De la même manière, si vous avez utilisé du papier peint pour agrémenter la décoration de la salle d’eau, vous allez vite constater les dégâts de l’humidité, puisque le papier peint en question va finir par se décoller. Les revêtements muraux et les sols en PVC ont beau être étanches, ils ne le sont que dans une certaine mesure. Le carrelage est quant à lui bien plus résistant. Cependant, une humidité trop importante pourrait avec le temps créer des traces de calcaire. Il est aussi tout à fait possible que la peinture de cette pièce en pâtisse, et que vous constatiez l’apparition de moisissures.

Finalement, si vous voulez éviter une rénovation de salle de bains, il faudra donc porter une attention particulière à la condensation.

Une trop forte humidité nuit à votre santé

Comme nous l’avions également évoqué un peu plus haut, une trop forte humidité aura aussi une incidence sur votre santé et sur celle des personnes qui vivent dans votre logement. Lorsque le taux d’humidité de l’air est beaucoup trop élevé, il existe des risques de prolifération de champignons ou encore d’acariens. Cela a un impact direct sur les voies respiratoires.

Il est tout à fait possible de contrôler le taux d’humidité d’un logement en installant des thermostats dans les pièces sensibles. En règle générale, le taux d’humidité en question doit tourner autour de 50 %. Évidemment, certains facteurs comme la météo ou le fonctionnement du chauffage vont avoir une incidence directe sur le taux d’humidité de votre logement. Il vous revient alors de le contrôler régulièrement.

Les gestes pour éviter l’humidité dans votre salle de bains

Si vous ne voulez pas avoir à envisager une rénovation de salle de bains, vous devez alors prendre soin de cette pièce. Il est tout à fait possible d’éviter au maximum les dégâts en adoptant certains gestes et en prenant de bonnes habitudes pour votre salle d’eau. Et si vous voulez la chouchouter au maximum, vous allez pouvoir trouver de bons conseils sur nidouillet.com.

Aérez votre salle d’eau

La première des règles de base est très simple, et pourtant, elle est souvent négligée : pour ne pas avoir à entamer une rénovation de salle de bains à cause des dégâts provoqués par l’humidité, vous devez aérer votre salle de douche autant que possible. Évidemment, la présence d’une fenêtre dans cette pièce peut vous être d’une grande aide. N’hésitez pas à l’ouvrir, même en hiver, surtout après votre douche ou votre bain. Évitez tout de même de le faire lorsqu’il pleut, car cela ne ferait qu’augmenter le taux d’humidité de votre pièce d’eau.

Inspectez le système de ventilation

Pour éviter une rénovation de salle de bains, vous devez aussi être attentif à certains détails, comme la présence ou non d’un système de ventilation, telle qu’une VMC dans votre salle de bains. Si c’est le cas, cela vous permettra de participer activement à la déshumidification de votre salle d’eau. Néanmoins, il est très important de nettoyer votre VMC très régulièrement. La saleté s’y accumule vite, ce qui peut nuire au bon fonctionnement du système de ventilation.

Chauffez votre salle de bains

Il existe un autre très bon moyen de faire baisser le taux d’humidité de votre salle de bains, et ce, assez rapidement : il s’agit tout simplement du chauffage. Lorsque votre salle de bains est suffisamment chauffée, son taux d’humidité baisse assez rapidement. Par ailleurs, la température ambiante idéale hors utilisation de la salle de bains est de 17 degrés. En cas d’utilisation, la température peut facilement tourner autour de 22 °. N’hésitez donc pas à monter le chauffage.

Il ne faut pas non plus hésiter à laisser vos radiateurs allumés quelques minutes après l’utilisation de votre salle de bains. Cela vous permettra de faciliter la déshumidification de votre pièce d’eau. Cela vous évitera également d’avoir à vite envisager une rénovation de la salle de bains.

Installez un déshumidificateur

En dernier recours, si vous ne souhaitez pas en arriver au stade de la rénovation de salle de bains, vous pouvez tout à fait investir dans un déshumidificateur, que l’on appelle également absorbeur d’humidité. Si l’objet en soi n’est pas très esthétique, il peut vous permettre de faire baisser facilement le taux d’humidité de votre salle d’eau.

S’il est trop tard, et que vous constatez d’importants dégâts liés à l’humidité, une rénovation de salle de bains peut alors devenir nécessaire. Vous trouverez d’autres conseils pour éviter la condensation par ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here