Depuis deux semaines environ, le nombre de personnes infectées par le Covid-19 en France ne cesse d’augmenter. Une situation assez inquiétante qui fait planer l’ombre d’un troisième reconfinement sur le sol français. On ne serait d’ailleurs pas surpris que l’État central prenne cette décision. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Des chiffres alarmants pour la France


Si le nombre des personnes infectées par le Coronavirus avait diminué vers la fin de 2020, ce chiffre ne cesse d’augmenter depuis quelques semaines. En effet, selon des sources sûres, la France enregistre près de 20 000 nouveaux cas de coronavirus tous les jours, et ce, depuis deux semaines.

Par ailleurs, la France en ce moment, c’est aussi près de 2 800 patients en réanimation dans ses hôpitaux. C’est donc une nouvelle vague de contamination qui malheureusement risque encore de s’étendre si rien n’est fait dans les semaines à venir.

Pour l’heure, aucune décision n’a été encore prise dans ce sens

Avec la constante augmentation du nombre de personnes atteintes par le Covid-19, on s’attendait à des prises de mesures plus strictes par le gouvernement. Il est clair qu’en adoptant ce type de mesures (notamment en initiant un reconfinement), cette vague de nouvelle contamination pourrait bien être maîtrisée.

Sauf que pour l’heure aucune décision restrictive n’a été prise dans ce sens. Une locution du Premier Ministre français l’a d’ailleurs précisé clairement en notifiant qu’il n’y aurait aucune évolution des restrictions nationales cette semaine. Cependant, celui-ci informe toute la population française que l’heure du couvre-feu sur l’étendue du territoire national est désormais 18 heures.

En cas de reconfinement, quelles seront les régions concernées ?

S’il y avait à nouveau un reconfinement en France, l’on se demande quelles sont les régions, les villes, et les métropoles qui seront réellement concernées. En effet, s’il est vrai que toutes les villes sont touchées par cette épidémie, certaines le sont plus que d’autres.

Ainsi, pour répondre à cette préoccupation, le gouvernement et les observateurs français estiment que cela dépendra de l’évolution des indicateurs. Seulement, pour ce qui est du taux d’occupation en service de réanimation 6 régions sont toujours classées zones rouges par le gouvernement. Il s’agit notamment :

  • du Grand-Est ;
  • de la Bourgogne–Franche-Comté ;
  • de l’Auvergne–Rhône-Alpes ;
  • de la Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
  • de Mayotte ;
  • et du Centre-Val de Loire.

Ces différentes zones ne pourront donc pas logiquement manquer à l’appel si la France se confinait à nouveau.

Le mot d’ordre reste donc la prudence


En l’absence des mesures restrictives, le gouvernement invite le peuple français à rester prudent. Autrement dit, toutes les personnes vivantes sur l’ensemble du territoire tricolore devront continuer à respecter les mesures de sécurité en vigueur.

Ainsi, en dehors du port de masque obligatoire et du respect de la distance sociale qui est d’au moins un mètre, vous ne devez pas oublier les autres règles d’hygiènes. De plus, l’État invite chacun de ces citoyens à se rendre dans un centre de dépistage du Covid-19 pour en savoir plus sur son état de santé.

Entre autres, bien que la France ne soit pas encore sous le coup d’un 3 reconfinement, cette situation risque de changer si le nombre de personnes infectées ne cesse pas d’augmenter. D’ici là, vous êtes invité à respecter toutes les mesures barrières pour éviter de contracter ce virus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here