Avec la flambée du coût énergétique, il est évidemment compliqué pour certains foyers de s’acquitter de leur facture énergétique. À cet effet, il existe plusieurs moyens de réduire sa consommation quotidienne en énergie. Alors, voici nos meilleurs conseils pour faire des économies d’énergie.

Faites des économies d’énergie avec des travaux de rénovation

La rénovation énergétique consiste en la réalisation de travaux sur votre bâtiment en vue de l’amélioration de la performance énergétique. De façon précise, l’objectif est de restreindre la consommation en énergie de votre logement. Vous pouvez cliquer ici pour obtenir des conseils pertinents, qui vous permettront de faire des économies d’énergie.

En réalité, la rénovation énergétique vous assure la garantie d’un meilleur confort, puisqu’elle améliore la performance énergétique de votre logement. Cela vous permet également non seulement de faire des économies sur votre facture, mais aussi, d’améliorer votre pouvoir d’achat.

De même, en cas de vente, cette rénovation apporte une valeur ajoutée à votre bien. Surtout, des travaux de rénovation énergétique bien pensés limitent l’impact de votre habitation sur l’environnement.

Travaux de rénovation énergétique de votre habitat : comment bien procéder ?

Pour bien réussir votre rénovation énergétique, il est maintenant utile de cliquer ici. En effet, vous y serez mieux guidé dans votre projet de rénovation énergétique. En attendant, découvrez de suite quelques étapes indispensables à suivre.

Le diagnostic de performance énergétique

Selon l’agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe), chaque habitat est incomparable. Ainsi, chaque chantier de rénovation énergétique est spécifique suivant :

  • Le type de bâtiment ;
  • La structure ;
  • La configuration ;
  • La zone climatique…

L’étape du diagnostic de performance énergétique est un incontournable. En effet, cela permet d’examiner les aspects forts comme faibles de votre logement. Ainsi, avec l’évaluation du potentiel énergétique de votre logement, vous savez quels travaux de rénovation vous devez privilégier ensuite.

La réorganisation de l’espace

Selon l’Ademe, il est conseillé de réfléchir sur l’organisation des pièces de votre habitat. Vous devez profiter au maximum des « espaces tampons » tels que couloirs, garage, entrée, cellier. Le but est de protéger les pièces de votre logement du froid et du chaud.

À cet effet, il faut que les pièces soient positionnées au sud et les « espaces tampons » doivent être situés au nord.

L’isolation thermique de votre habitat

L’isolation de votre maison fait partie des chantiers à privilégier afin d’avoir un logement avec une meilleure performance énergétique. En effet, il est question d’effectuer des travaux d’isolation pour conserver un habitat non gourmand :

  • En chauffage  pendant l’hiver ;
  • Et rafraichissant l’été.

De surcroit, un logement bien isolé peut permettre la réduction de sa consommation de 60 % d’énergie voire plus. Il est aussi important, selon les conclusions de votre audit, de prioriser les parties du logement qui ont besoin d’une isolation. De même, il faut préférer une isolation thermique par l’extérieur.

Il s’avère donc nécessaire pour les travaux d’isolation de votre maison d’acheter des isolants de meilleure qualité.

Pour ce qui est du renouvellement de l’air, installer un système de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). Cela constitue la solution idéale, avec spécialement la technologie Double Flux à récupération de chaleur.

Le chauffage

Une fois que vous avez franchi les étapes de l’isolation et de la ventilation, le système de chauffage doit être réexaminé. Afin de garantir un chauffage efficace, certains systèmes performants doivent être privilégiés, notamment :

  1. Une chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation, selon l’Ademe, vous fera bénéficier jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture. En effet, cette chaudière constitue un équipement obligatoire et pourrait substituer à terme toutes chaudières à basse température.

Par ailleurs, ces dernières ne sont plus utilisées parce qu’elles ne répondent plus aux exigences énergétiques de l’État.

  1. Un radiateur électrique à inertie

Avec le radiateur électrique à inertie ou encore à chaleur douce, vous avez l’avantage de conserver la chaleur même quand ce dernier s’éteint. Ainsi, vous bénéficiez d’économies d’énergie considérables.

Outre cela, songez à des types de chauffage employant une énergie renouvelable dans votre jardin ou sur votre toit notamment :

  • Le chauffage de bois ;
  • Le chauffage solaire via des panneaux.

Surtout, le chauffage solaire vous aidera à bénéficier des économies sur votre facture. De la même façon, vous avez l’avantage d’avoir :

  • Suffisamment de l’eau chaude sanitaire ;
  • Une bonne alimentation pour vos radiateurs puis vos planchers chauffants.

De plus, lorsque vous installez un chauffe-eau solaire, vous pouvez avoir une réduction de 75 % sur votre facture d’eau chaude.

Faites la chasse aux appareils qui sont en veille

Les appareils en veille, même étant éteints, utilisent encore de l’électricité. Il s’agit notamment :

  • De la télévision ;
  • Des consoles de jeux ;
  • Des ordinateurs ;
  • Cafetière ;
  • Four à micro-ondes ;
  • Grille-pain ;
  • Les gros électroménagers.

Vous devez donc veiller à ce que ces derniers soient débranchés automatiquement après usage. Plus simplement, vous pouvez brancher vos appareils sur une multiprise avec interrupteur. Il existe même des prises « intelligents » que vous pouvez adopter. Ces dernières ont pour fonction de détecter et d’éteindre automatiquement les appareils restants en veille.

Concernant les appareils électroniques, vous devez régler leurs paramètres afin qu’ils s’arrêtent systématiquement. N’oubliez pas également de débrancher vos chargeurs. Cela vous permet de gagner 50 % de réduction sur votre consommation d’électricité.

Faites la cuisine de manière responsable

Dans la cuisine, vous pouvez également faire des économies d’électricité. Voici des astuces à cet effet :

  • Préférez le four à micro-ondes au four traditionnel pour réchauffer vos aliments. Dans le cas où vous ne disposez pas de micro-ondes, vous pouvez opter pour les fours à chaleur tournante. Ces derniers sont plus économiques en électricité, parce que vous avez la possibilité de cuisiner plusieurs aliments simultanément ;
  • N’oubliez pas de fermer vos casseroles. Cela, pour éviter de disperser l’énergie et faciliter la cuisson ;
  • Utilisez des plaques de cuisson à induction pour économiser 30 à 50 % d’énergie. Évitez ainsi d’utiliser des plaques vitrocéramiques ou des plaques électriques traditionnelles ;
  • Utilisez la bouilloire pour chauffer de l’eau en lieu et place du four à micro-ondes ou la casserole.

Des idées pour diminuer l’électricité consommée pour l’éclairage de votre maison

Vous pouvez également profiter de la lumière naturelle pour faire des économies d’énergie. À cet effet,

  • Optimalisez l’aménagement de votre habitat tout en utilisant des couleurs claires sur vos murs et plafonds, afin de profiter des heures d’éclairage naturel ;
  • Optez pour des ampoules qui économisent de l’énergie. De même, il faut installer des variateurs d’intensité sur les lampes afin de régler la luminosité pendant la journée ;
  • Nettoyez fréquemment la poussière de vos ampoules et abat-jour.

Optimisez l’utilisation de vos appareils produisant du froid

En général, les appareils qui produisent le froid consomment énormément d’énergies (énergivores). Vous pouvez donc optimiser leur fonctionnement avec les astuces suivantes :

  1. Pour votre congélateur comme réfrigérateur

Pour l’optimisation de votre congélateur ou réfrigérateur :

  • Vous pouvez l’installer dans une pièce non chauffée ;
  • N’allez pas l’ouvrir n’importe comment pour éviter de gaspiller l’énergie ;
  • Conservez-y des aliments déjà froids ;
  • N’oubliez pas de le dégivrer puis de nettoyer régulièrement les grilles arrière et les joints.
  1. Pour votre climatisation

Il serait bien de rechercher la climatisation naturelle. Lorsque vous sortez par exemple, fermez vos volets, vos rideaux, vos stores du côté du soleil ainsi que toute la maison. Vous avez aussi la possibilité de planter des arbres pour gagner de l’ombre et de la fraicheur dans votre habitat.

Entretenez vos linges sans dépenser trop d’électricité

Pour limiter votre consommation d’électricité associée à l’entretien de vos linges, vous devez mettre de côté le sèche-linge si possible. En réalité, il constitue une source principale de consommation d’électricité.

Lorsque vous ne pouvez pas vous passer du sèche-linge à cause du manque d’espace pour le séchage naturel, utiliser le sèche-linge automatique. En effet, le sèche-linge s’arrête de façon automatique lorsque vos linges sont secs grâce à une sonde d’humidité. Il faut également veiller à bien essorer vos linges avant de les mettre dans le sèche-linge.

Il est tout aussi important de nettoyer de temps en temps les filtres à peluches. Concernant votre lave-linge, il faut préférer les lavages à basse température sans prélavage. Vous pouvez également opter pour les lavages à froid, puisque 90 % de l’utilisation d’électricité vient du chauffage de l’eau de lavage.

Choisissez les bons appareils électroménagers pour économiser de l’énergie

Lorsque c’est le moment de choisir un appareil électroménager, prenez le soin de vérifier sa consommation énergétique. Par exemple, un appareil classé A+++ utilise 30 à 60 % d’énergie en moins que celui classé A.

Ainsi, cela vous permet de faire des économies d’énergie pendant une année d’utilisation de votre appareil. Il est donc important de bien lire les étiquettes.

Autres astuces pour faire économiser de l’énergie dans votre maison

Toujours dans le but de réduire le coût de votre facture électrique, voici entre autres quelques astuces que vous pouvez adopter :

  • Vous pouvez investir dans un lave-vaisselle performant pour limiter la consommation en eau ;
  • Dans votre salle de bains, il est conseillé de faire installer des régulateurs de débit à l’extrémité des robinets. Cela réduit également votre consommation eau ;
  • Il faut essayer de régler la chasse d’eau. En revanche, pour les anciens modèles, il vous suffit de mettre un ou deux briques dans le réservoir pour limiter le volume d’eau ;
  • Préférer prendre une douche qu’un bain pour limiter votre consommation en eau.

Enfin, vous devez éviter de surchauffer l’intérieur pendant l’hiver. En effet, le fait de vouloir augmenter la température de votre logement porte des conséquences sur votre facture. En mettant en œuvre nos différents conseils pour faire des économies d’énergie, cela ne risque certainement pas d’arriver.