La capitale girondine est l’une des plus belles scènes culinaires de France. C’est en effet la ville qui compte le plus de restaurants par habitant. Ce dynamisme s’explique surtout par la riche histoire gastronomique de la région alimentée par l’outre-mer et les terroirs aquitains. Vous trouverez dans la suite de ce billet, les grands classiques en termes de gastronomie bordelaise.

Le Cannelé

Véritable emblème de la ville de bordeaux, le cannelé est plébiscité pour ses fins arômes de vanille et de rhum. Elle peut être consommée à tout moment de la journée. Sa popularité dépasse toutes les frontières du sud-ouest. L’histoire de cette pâtisserie est indissociable de la ville de Bordeaux. C’est incontestablement la principale spécialité bordelaise à offrir, surtout qu’elle est très facile à transporter. Vous pouvez la commander en ligne en utilisant internet gratuit ou trouver une recette pour l’essayer chez vous.

L’entrecôte bordelaise avec du bœuf de Bazas

De plus en plus de chefs utilisent le bœuf de Bazas, jusque-là pas très connu en France, dans la recette de l’entrecôte au bœuf. L’entrecôte au bœuf est normalement accompagnée d’une sauce bordelaise au vin rouge et à l’échalote, mais vous pouvez adapter cette sauce à toutes les viandes. Pour réaliser la sauce, il suffit de blondir des échalotes dans du beurre, d’y ajouter un verre de vin rouge de bordeaux, un bouquet garni, du sel et du poivre pour finir avec du fond de veau. Si vous préférez déguster l’entrecôte bordelaise dans un bon restaurant, Le Guide Bordeaux vous aidera à trouver le meilleur lorsque vous serez de passage dans la capitale girondine.

Le Gratton de Lormont

Inventé au 19e siècle à Lormont, le Gratton est une motte charcutière composée d’épaule, de jambon et de gras de porc. Le meilleur gratton est toujours réalisé de manière artisanale avec des produits locaux et sans nitrites. Vous pourrez en trouver dans les meilleurs marchés, charcuteries et épiceries fines de chaque côté de Garonne.

La crépinette

La crépinette est une recette à base de viande hachée de porc et de volaille enfermée dans une crépine. Encore appelée la saucisse ronde, elle peut être servie en hors-d’œuvre ou accompagnée d’huîtres en hiver. Vous en trouverez rarement dans les restaurants, mais c’est très commun dans les boucheries-charcuteries.

La lamproie à la Bordelaise

C’est un poisson qui est saigné vivant, son sang est rajouté à du vin pour en faire une sauce. Le poisson est ensuite découpé en tronçons et on le fait ensuite mijoter dans la sauce avec des poireaux. En accompagnement de ce plat, on trouve généralement des croûtons aillés et du vin rouge. C’est un plat assez fort au niveau du goût, donc il ne plaît pas à tout le monde.

Le Tourin Blanchi

C’est un plat typique du sud-ouest qui possède une version girondine. Le tourin blanchi bordelais est une soupe aillée et très aromatisée cuisinée avec de la graisse d’oie, d’œufs et d’un bouquet garni. Elle est très appréciée en période hivernale ou après une soirée arrosée ; c’est donc de là que lui vient le surnom de tourin à l’ivrogne.