Malgré que la ville de Bordeaux soit assez ensoleillée durant certaines périodes de l’année, la température de cette cité est aussi connue pour son humidité. Un tel climat n’est de toute évidence que très peu compatible avec certaines allergies respiratoires, surtout en été. Vous n’êtes également pas sans savoir qu’un taux d’humidité élevé, combiné à une température supérieure à 25 °, constitue un environnement favorable au développement des moisissures. Une telle situation peut aussi engendrer la prolifération des bactéries, la multiplication des allergènes et de ce fait l’exacerbation des allergies. Pour venir à bout de ces divers problèmes, beaucoup optent pour l’acquisition d’un déshumidificateur d’air. Pour savoir si cet équipement vous sera réellement d’une grande utilité, parcourez simplement les informations qui suivent.

Pourquoi s’équiper d’un déshumidificateur d’air ?

À la fois Compact, fiable, silencieux et peu gourmand en énergie, le déshumidificateur est un équipement de confort et de santé. Que ce soit au bureau, dans un local commercial ou tout simplement à la maison, cet appareil vous permettra d’améliorer votre qualité de vie au quotidien. Cet équipement s’avère même indispensable pour les personnes qui résident dans des villes comme Bordeaux où la température est plutôt humide. Bien qu’elle soit plutôt ensoleillée comparativement à la moyenne nationale de l’Hexagone, la ville de Bordeaux ainsi que sa région connaissent en effet le plus souvent, un climat lourd et humide. À bordeaux, l’hygrométrie tourne la plupart du temps autour de 80 %. Les avantages à s’équiper d’un déshumidificateur d’air découlent donc directement des problèmes engendrés par un niveau d’humidité relativement élevé dans les intérieurs.

Avec une hygrométrie durablement supérieure à 60 %, voilà ce qui se passe :

  • Couplée à la chaleur, une hygrométrie élevée va constituer un terrain favorable pour les foyers de bactéries, de virus, de germes et d’insectes nuisibles,
  • L’air chargé d’humidité est plus « hospitalier » pour certains allergènes tels que les acariens, la moisissure ainsi que les champignons. Résultat : les allergies respiratoires sont exacerbées, surtout pour les personnes qui souffrent d’asthme. Il faut également noter que les enfants qui sont exposés à ces conditions peuvent dans certains cas développer de manière chronique l’asthme infantile, 
  • Les allergies respiratoires ne sont par ailleurs pas les seules à s’exacerber face à l’humidité. On peut également évoquer à ce niveau les démangeaisons, les larmoiements oculaires, ainsi que les irritations et éruptions cutanées, etc.

Malheureusement, l’humidité élevée a également un impact sur la maison. Pour en avoir le cœur net, il suffit de s’appesantir sur les éléments tels que les remontées capillaires, les gouttes et autres zones humides dans les murs. Il peut aussi arriver que des meubles perdent de leur superbe, que les cadres de portes et des fenêtres pourrissent ou qu’on assiste même à un phénomène de condensation. L’odeur de renfermé et de moisissure devient en outre la norme à la maison et imprègne à la fois les draps, les rideaux et les vêtements.

Comment fonctionne le déshumidificateur d’air ?

Le déshumidificateur d’air est un équipement dont le fonctionnement est assez simple. Dans un premier temps, l’air humide est aspiré dans l’appareil par des ventilateurs et il passe ensuite sur des serpentins froids pour faire baisser sa température et ainsi extraire l’humidité. L’humidité extraite tombe par la suite dans un réservoir amovible. L’air est alors réchauffé et renvoyé dans la pièce.

Pour un fonctionnement optimal, vous allez devoir enlever le bac une fois qu’il est plein et le vider manuellement. Certains modèles huppés proposent parfois un drainage continu si vous avez un évier ou un drain à proximité. En revanche, si vous avez un jardin (sans potager), vous pouvez alors utiliser cette eau pour faire fonctionner votre déshumidificateur d’air. Outre sa praticité, cette solution permet en plus de limiter le gaspillage.

Compte tenu de leur portabilité, les déshumidificateurs sont des équipements particulièrement utiles dans des lieux tels que :

  • Les salles de bains ;
  • Les armoires ;
  • Les garde-manger ;
  • Les cuisines ;
  • Les sous-sols ;
  • Les buanderies ou dans tout autre endroit où la ventilation naturelle est limitée.

Ils sont également très pratiques pour ceux qui ont l’habitude d’utiliser un sèche-linge ventilé. Aujourd’hui, les climatiseurs et les déshumidificateurs fonctionnent de la même manière, en ce sens qu’ils aspirent l’air et envoient l’air plus sec à l’extérieur. Alors qu’un climatiseur est spécifiquement conçu pour ajuster la température de l’air sec, un déshumidificateur renvoie l’air chaud dans la pièce désignée. Cela n’est de toute évidence pas forcément l’option idéale si vous vivez dans un environnement très chaud, à moins que vous n’ayez l’intention de transformer votre maison en forêt tropicale brésilienne !

Il en va de même dans l’autre sens. Si vous utilisez un déshumidificateur de façon excessive en le laissant allumé toute la nuit, vous risquez d’assécher votre maison et de descendre à une hygrométrie peu physiologique (moins de 30 %). Pour une lecture plus précise, vous pouvez en outre opter pour l’achat d’un petit hygromètre grâce auquel vous procèderez aisément à la mesure de l’hygrométrie de votre maison. Il importe aussi de noter à ce niveau que certains déshumidificateurs sont munis d’un hygromètre assez précis, ce qui leur permet alors de programmer efficacement la mise en route de l’appareil lorsque l’humidité dépasse un certain niveau.

Bien choisir son déshumidificateur d’air

Pour disposer d’un modèle qui répond le plus possible à vos attentes et besoins, il est primordial d’effectuer un choix suivant des critères tels que : le volume de la pièce à traiter, le débit d’air, la capacité d’extraction et la portée. Notons ici que c’est le débit d’air qui détermine la performance de cet équipement. Ainsi, plus il est élevé et plus cet appareil sera alors performant. La capacité d’extraction se rapporte quant à elle au nombre de litres que l’on peut extraire en 24 heures, et ce en fonction du taux de l’humidité. Pour avoir l’assurance de bénéficier du plus de confort possible, assurez-vous de choisir un modèle qui :

  • Est doté d’un hygrostat réglable. Vous pourrez ainsi réguler le taux d’humidité de façon automatique ;
  • A un niveau sonore assez faible afin de réduire au maximum les nuisances.

Si vous êtes par ailleurs à la recherche d’une solution à la fois pratique et économique qui vous permettra de diminuer le taux d’humidité d’une pièce ayant un petit volume, alors tournez-vous sans hésiter vers un bac absorbeur d’humidité. Efficace et surtout pas chère, cette solution est assez avantageuse dans la mesure où elle vous offre la possibilité de vider périodiquement votre bac et également de changer aisément son sachet de recharge. Le design et la maniabilité peuvent eux aussi être des critères de choix à ne pas négliger. Pour éviter en outre d’être déçu plus tard par votre achat, prenez le temps de bien étudier les caractéristiques, atouts et prix des différents modèles disponibles sur le marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here