Une fondation d’entreprise est une organisation à but non lucratif qui est créée par une entreprise et qui a pour objectif d’améliorer la qualité des conditions de vie et contribuer au bien-être social. Ces fondations sont le résultat d’une volonté de l’entreprise de mettre à profit son activité afin de générer un impact positif sur la société. Elles ont donc pour mission de soutenir des projets d’intérêt général, tels que la promotion du savoir, du développement culturel ou encore de la protection de l’environnement.

Quels sont les avantages pour une entreprise à créer une fondation ?

Les avantages pour une entreprise à créer sa propre fondation sont nombreux comme nou allons le voir dans les prochaines lignes. Tout d’abord, cela lui permet d’améliorer sa réputation et sa notoriété en s’engageant dans des actions de mécénat. Cela permet également à l’entreprise de bénéficier d’un certain nombre de déductions fiscales et de crédits d’impôts, ce qui peut être très avantageux pour elle. En outre, une fondation permet aux employés de l’entreprise de se sentir impliqués et engagés dans des causes qui leur tiennent à cœur.

Quel est le nombre de fondations d’entreprises en France ?

Selon le Baromètre 2018 de l’Observatoire des Fondations d’Entreprises, il y aurait actuellement 745 fondations en France. Ce chiffre a augmenté de plus de 40 % depuis 2007. La majorité d’entre elles sont des fondations reconnues d’utilité publique (FRUP), suivies par les associations loi 1901. Les principaux secteurs d’activité des fondations seraient la culture (21 %) et l’éducation (20 %). Les autres domaines d’activité comprennent les sciences, la recherche et le développement, l’environnement, la santé et le social.

Quel est le profil des donateurs français ?

Le Baromètre 2018 de l’Observatoire des Fondations d’Entreprises révèle que les donateurs français sont principalement des particuliers (85 %) et des entreprises (15 %). Le montant moyen des dons s’élève à 5 090 euros. Les entreprises, quant à elles, donnent en moyenne 27 000 euros. La plupart des donateurs sont des personnes âgées de 45 ans et plus (63 %).  Enfin, on estime que les fondations françaises reçoivent chaque année environ 1,3 milliard d’euros.

Quel est l’avenir des fondations d’entreprises en France ?

Selon le Baromètre 2018 de l’Observatoire des Fondations d’Entreprises, le nombre de fondations devrait continuer de croître dans les années à venir. Cela reflète la volonté des entreprises de s’engager davantage dans des projets d’intérêt général et de prendre part à des actions de mécénat. De plus, le gouvernement français encourage les entreprises à créer des fondations en leur proposant des réductions d’impôts et des aides financières.

En conclusion, le nombre de fondations d’entreprises en France augmente considérablement ces dernières années. Elles représentent un moyen pour les entreprises de s’engager davantage dans des causes humanitaires et de défendre des valeurs qui leur tiennent à cœur. Par ailleurs, les donateurs sont principalement des particuliers et des entreprises, ce qui témoigne de la haute importance accordée à la philanthropie par les entreprises françaises. Découvrez d’autres article en partcourant notre blog d’information gratuitement sur tous vos écrans tel que téléphone, ordinateur, tablette.