Le smoking est la tenue de soirée par excellence des hommes. Vêtement attitré du gentleman parfait, le smoking est, à l’instar de la robe noire, un indispensable du vestiaire masculin. Dress code arboré par tous lors des cérémonies de récompenses, le smoking est la star des tapis rouges. Le smoking est un vêtement de circonstance que vous devez tous, messieurs, posséder.

Le smoking d’hier à aujourd’hui

Le smoking n’a pas eu auparavant la fonction qu’il a de nos jours. En réalité, il a longtemps été relégué à la chambre à coucher. Avec l’introduction de la soie, fruit des explorations vers l’Asie, il était notoire pour les nantis de se faire peindre avec une veste de chambre. Ce vêtement a été le précurseur du smoking. Par la suite, il sera détourné dans les années 1800 pour fumer à son aise. Ces messieurs le portaient au fumoir ou pour jouer aux cartes. Le vêtement avait l’apparence d’une robe chambre courte en velours. Il pouvait être en cachemire ou en soie et s’agrémentait d’un couvre-chef et de pantoufles. On l’appelait alors « smoking jacket ». Ils l’enlevaient à la sortie du fumoir pour rejoindre leurs dames.

Cette coutume perdurera jusque dans les années 1900. Le vêtement a connu une véritable ferveur sous l’égide d’Édouard VII, prince de Galles avant-gardiste. Il ordonna aux couturiers de Savile Row une confection adaptée pour les dîners et les soirées dansantes. Le smoking gardera son confort, mais gagnera en rigidité et arborera une boutonnière.

Le smoking sera renommé « Tuxedo » outre-Atlantique grâce au même Prince de Galles Édouard VII qui le portera lors d’une soirée donnée par un riche milliardaire américain.

Enfin, le smoking sera l’uniforme de base du célèbre agent secret James Bond, confirmant ainsi la réputation du gentleman britannique toujours élégant.

Le smoking a connu de nombreuses évolutions stylistiques et est le vêtement que l’on porte pour les grandes circonstances. Toutes les célébrités masculines en possèdent un exemplaire. Il existe une manière et des circonstances pour le porter.

Le smoking, veston de circonstances

Le smoking n’est pas un vêtement que l’on porte au quotidien. Il est réservé pour des évènements précis. Il s’agit même d’une tenue dont l’usage est exclusivement nocturne. Pour porter donc un smoking pour homme, il faut pouvoir se faire inviter à des galas, des conventions, des dîners. Vous pouvez aussi porter ce vêtement pour vous rendre au casino. 

Le port du smoking a créé deux écoles : l’une plus traditionnelle qui conseille aux hommes de n’arborer le vêtement qu’exclusivement la nuit et l’autre moderne qui vous recommande messieurs de faire une exception et de vous vêtir en smoking en journée. Attention ! Pour porter le smoking en journée, il faudra être le marié. Le smoking de mariage est dans certains cas toléré.

Quel que soit l’instant choisi, retenez que le smoking est la tenue protocolaire des soirées mondaines. Ce vêtement est synonyme de classe et de chic. Dans la culture populaire, le smoking est d’ailleurs le vêtement attitré des célébrités masculines sur le tapis rouge.

Les types de smokings

Le smoking est connu surtout pour sa veste, mais il est aussi un ensemble composé d’une veste bien entendu et d’un pantalon. Le smoking est reconnaissable à sa veste aux revers. La veste est souvent faite de lainage noir ou de mohair, et les revers sont généralement en soie. Il existe deux types de smokings. Ce sont :

  • Le smoking Deauville : il a une coupe droite, un bouton, et est pourvu d’un col à châle ou d’un col à cran aigu ;
  • Le smoking Capri : il s’agit d’une veste croisée ayant deux ou trois boutons. Les revers de la veste sont à cran aigu.

Ce sont les formes classiques de smoking. Cependant, il n’est pas rare de constater certaines excentricités chez les créateurs. Si vous ne manquez pas de courage et d’ouverture d’esprit, vous pouvez en toute facilité vous laisser par un smoking fleuri ou effet rock.

Le smoking est toutefois de couleur noire, mais il existe d’autres dérivés de smoking en couleurs moins sobres. Dans certains cas, le smoking se refait une beauté dans un blanc immaculé.

Le smoking est conseillé aux hommes sous l’expression ʺblack tieʺ ou ʺtenue de soiréeʺ que l’on retrouve sur les cartes d’invitation.

Porter un smoking : mode d’emploi

Un smoking ne s’enfile pas comme un costume. Il faut être en mesure de bien le porter. Se vêtir en smoking n’est pas une activité complexe. Il demande juste un peu de doigté et une connaissance parfaite de trois éléments importants qui constituent cette tenue.

La veste de smoking

C’est la pièce la plus importante du smoking. Pour reconnaitre une veste à smoking, il faut porter attention au col. La veste a un col à châle ou des revers aigus. Les revers de la veste sont faits de soie ou de satin. La veste de smoking ne comporte aussi qu’un bouton et n’a aucune fente dans le dos. Et les poches de la veste sont dites passepoilées ou sans rabats. Optez d’ailleurs pour ces poches, car elles sont plus formelles.

Notons que le smoking avec col châle est le type de veste le plus prisé. Mais, le smoking croisé est encore plus habillé et est surtout utilisé pour les occasions exigeant une étiquette irréprochable.

La chemise de smoking

La chemise de smoking est le vêtement que l’on porte sous la veste de smoking. Son choix doit être fait aussi avec minutie. Nous vous recommandons de choisir une chemise blanche. En général, les chemises pour smoking ont des cols cassés ou des cols italiens. Ces cols ont pour objectif de mettre en valeur le nœud papillon.

En outre, il vous est possible d’adopter une chemise en plastron piqué ou plissé. Si en revanche, votre choix se porte sur une chemise sans plastron, veillez à sélectionner un tissu de haute qualité. Il serait dommage de posséder une chemise de piètre qualité portant ombrage à votre veste de smoking.

Pour finaliser le choix de votre chemise, vérifiez ses manches. Les poignets de chemises dites « mousquetaires » sont plus adaptés. Ils supportent des boutons de manchette.

Pour la petite astuce, vous pouvez opter pour une chemise sans boutons. Vous avez ainsi la possibilité d’y ajouter des boutons amovibles qui se marieront avec vos boutons de manchette.

Enfin, l’autre alternative réside dans l’achat d’une chemise à boutons cachés. Pour en savoir plus sur la chemise de smoking, veuillez vous rendre ici.

Le pantalon de smoking

Il se porte en taille haute. Pour qu’il vous siée parfaitement, il faut un bon maintien. Il doit être assorti à la veste, à l’exception d’une veste en velours. Il ne se porte pas d’ordinaire avec une ceinture. C’est pourquoi il doit impérativement être ajusté. Autrement, c’est un fashion faux pas inacceptable. Il est de couleur noire et est fait du même tissu que la veste. Souvent, le pantalon de smoking possède un galon du même textile que les revers de la veste de smoking.

De plus, le pantalon doit avoir un simple ourlet. Il était de coutume de porter avec son pantalon un gilet ou des bretelles. C’est un style considéré par certains comme désuet. Cependant, vous pouvez accessoiriser votre pantalon avec une ceinture Cummerbund.

Et veillez à la position des poches du pantalon. Celles-ci doivent être des poches latérales.

Les accessoires du smoking

Pour compléter votre look de dandy à une soirée mondaine, vous ne pouvez pas ignorer les accessoires. Ces petits éléments agrémentent votre smoking. Contrairement aux idées reçues, la gent masculine dispose d’un choix varié en termes d’accessoires. Pour être conforme à l’étiquette du port de smoking, il faut posséder les accessoires ci-dessous.

Les chaussettes et chaussures

Pour accompagner le smoking, il faut des chaussures de soirée. Si votre smoking a une couleur vive, vous pouvez atténuer son effet en optant pour des chaussures à lacets simples. Celles-ci seront en cuir noir verni ou ciré. Le choix des chaussures pour le smoking est facile. Préférez des richelieus habillés noirs, brillants ou opaques. Le plus important dans le choix des chaussures est que ces dernières ne doivent pas comporter trop d’informations.

L’autre astuce est de sélectionner une belle paire de mocassins. Quant aux chaussettes, elles doivent être noires, simples et hautes.

Le nœud papillon

Il est de couleur noire et est en soie. Privilégiez la soie Barathéa. Elle a un fini mat. Le port de la cravate est bien entendu interdit. Choisissez toutefois votre nœud papillon selon votre col de chemise et le revers de votre veste. Vous devrez évidemment savoir nouer le nœud. Veillez à ce que les pans du col de votre chemise se retrouvent sous le nœud papillon.

Enfin, le nœud de papillon étant obligatoire, il est encore une fois noir et exceptionnellement blanc avec le frac.

Le gilet

Il n’est pas nécessaire, mais il est un accessoire qui peut donner un aspect intéressant à l’ensemble de votre tenue. Le choix du gilet vous permet de croiser ou de décroiser le smoking. Rappelez-vous que le gilet de soirée est ici plus échancré en général. Le gilet doit être long afin de cacher le bas de votre chemise. Le gilet est la solution parfaite si votre pantalon est un peu lâche et que vous souhaitez aussi porter des bretelles. Le gilet doit être taillé dans la même matière que la veste. Il peut être blanc, mais il doit idéalement s’accorder à la veste.

Les bretelles

Elles sont noires ou blanches. On ne doit pas les voir. Elles doivent être en tissu. Elles peuvent être assorties à la couleur de leur smoking.

La ceinture

S’il est vrai qu’aucune ceinture ne doit accompagner le smoking, vous pouvez vous permettre une certaine dérogation. Il s’agit de la ceinture Cummerbund. C’est une large bande de tissu de préférence noire. Elle fait le tour de votre taille et a un pli situé vers le haut. Le Cummerbund est cousu dans le même tissu que le revers de votre veste de smoking. Les plis orientés vers le haut sont des poches de fortune. Ils auront par exemple pour fonction de vous permettre de glisser discrètement votre carton d’invitation.

En réalité, le cummerbund ne fait pas office de ceinture, mais crée plutôt la transition entre la taille du pantalon et la chemise.

La montre ou le bracelet

Pour finaliser votre look, rien ne vaut une belle montre. Contentez-vous d’un modèle sobre et fin. Ce choix tactique vous permet de mettre en évidence vos boutons de manchette. Mieux, vous pouvez délaisser le classicisme de la montre pour un bracelet. Ce dernier doit être en cuir pour donner du cachet à votre look. Pour donner à l’ensemble de votre tenue une certaine cohérence, n’hésitez pas à choisir un bracelet en accord avec vos chaussures ou vos boutons de manchette. La montre ou le bracelet représentent des accessoires qui rehaussent votre tenue. Le smoking étant une pièce d’emblée forte, vous devez adopter des accessoires sobres et élégants qui permettent de mettre en valeur toute la tenue.

Quelques fautes de goût à éviter avec un smoking

Le smoking est un vêtement élégant. Cependant, il arrive que l’on commette certains impairs lorsqu’on n’est pas au fait de son mode d’emploi. Pour conserver son titre d’homme raffiné, il faudra veiller à ne pas commettre des erreurs avec le smoking.

Lorsqu’on porte pour la première fois un smoking, il faut éviter le smoking de grande surface. Pour ceux qui en ont les moyens, n’hésitez pas à adopter le sur-mesure. Vous êtes assurés ainsi d’obtenir un modèle qui correspondra sans faute à vos mensurations.

En revanche, vous pouvez vous diriger vers le prêt-à-porter. Certaines boutiques se sont distinguées dans la production de smoking. Vous y trouverez une tenue de smoking dont la qualité est correcte pour réussir votre premier choix.

Ensuite, l’une des fautes de goût à éviter avec le smoking est l’extravagance. Ce vêtement est un classique qui ne supporte pas l’ostentatoire. Le chic ici réside dans la simplicité du vêtement.

Et choisissez des accessoires simples. C’est un impair inacceptable par exemple que de porter des bretelles en métal avec un smoking. Ce type de bretelles a même tendance à abîmer votre pantalon.

Enfin, il est important de ne pas opter pour des couleurs trop vives. Pour le smoking, le choix le plus formel est le noir. Évitez donc de prendre des couleurs trop éclatantes. Le noir et le blanc restent les couleurs formelles, bien que le bleu foncé gagne le cœur des fashionistas masculins.

Au final, le smoking est un vêtement qui est synonyme de classe et de chic. Utilisé autrefois pour affronter foyer, mégots et cigarettes, il sera popularisé sous l’égide du Prince Édouard VII. Ayant plus d’un siècle d’existence, le smoking s’est fait au fil du temps une marque de fabrique des célébrités et hommes mondains. Du personnage Gastby le magnifique en passant par Frank Sinatra, le smoking a traversé toutes les armoires de la gent masculine.

Pièce coûteuse, le smoking demeure un indispensable de la garde-robe de tout homme. Il vous permettra de rehausser votre statut lors des soirées de la haute société.

Il est important de savoir qu’il n’est réservé qu’à un usage nocturne. L’une des fonctions intéressantes du smoking est de permettre à celui qui le porte de s’effacer face aux looks plus extravagants des femmes.

Pour bien s’habiller en smoking, il faut respecter certaines règles pas compliquées. En réalité, les mots clés quand on porte un smoking sont la sobriété, l’élégance et le doigté. Ces mots se retrouvent ici dans ce décryptage du smoking du célèbre agent 007

Nous vous suggérons vivement de choisir des matières nobles pour votre smoking, et vous n’auriez rien à envier à Georges Clooney. Soyez certain d’être la star de la soirée avec le smoking.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here