Avec la crise sanitaire du COVID-19, de très nombreux pays ont décrété le confinement obligatoire pour leurs citoyens. Pendant plusieurs mois, les restaurants ont fermé au public, et la seule façon de manger des plats préparés était de les commander. Sans compter que les restrictions d’accès au supermarché incitaient les gens à se faire livrer davantage ! Les données montrent par exemple que le nombre de recherches sur Google de type « livraison de plat », « à emporter » ou « plat à emporter » a augmenté de 300 % entre mars et mai 2020. Alors, que révèlent des statistiques mondiales quant aux livraisons de plat pendant le confinement ?

La pizza : grande favorite mondiale

L’étude a été menée par le site Betway Online, qui a utilisé les données de Google grâce au Google Keyword Planner afin d’analyser les tendances des consommateurs quant à la commande et la livraison de plat à emporter. Ces données montrent les comportements des utilisateurs dans 81 pays à travers le monde.

Dans 55 de ces 81 pays, la pizza à emporter a été le type de plat le plus recherché durant la période de confinement. Cela n’a rien d’étonnant : peu chère, conviviale, personnalisable, la pizza convient à tous les goûts et il n’est pas difficile de trouver des livreurs de pizza près de chez soi !

En deuxième position, on trouve la cuisine chinoise, qui vient en tête des recherches Google dans de nombreux pays au pouvoir d’achat élevé comme les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni ou encore l’Irlande. Il s’agit d’ailleurs, de façon non surprenante, du type de plat le plus commandé en Chine !

Les sushis se placent en troisième position. Plat typiquement japonais, il n’arrive qu’en troisième position dans les recherches du Japon, mais cela n’est finalement pas si étonnant : les sushis sont un plat particulièrement cher au Japon, et peu de citoyens peuvent se permettre de s’en faire livrer de façon régulière.

Un changement dans les habitudes mondiales

L’augmentation des recherches pour les plats à emporter s’est décuplée au cours du confinement. Le pays qui a enregistré la plus grande croissance de livraisons de nourriture est le Mexique, où les restaurants ont fermé à partir du 23 mars. Les recherches mensuelles ont augmenté de 1223 % ! En mars, leur nombre s’élevait à 31 480 contre 416 400 en mai. À l’inverse, la seule nation dont le nombre de recherches pour livraison de plats a diminué est le Royaume-Uni, qui a généré un trafic 20 % moins intense qu’à l’accoutumée.

Uber Eats, le géant de la livraison

Lancée en 2014 par Uber, l’application est populaire dans plus de 6000 villes réparties dans 45 pays différents. Le pays où elle a été le plus utilisée est Taiwan. Elle s’impose sur de nombreux marchés, et même aux États-Unis, où la compétition est pourtant rude. Durant la crise du COVID-19, Uber Eats a gagné plus de 30 % de nouveaux clients, en plus de l’augmentation de la fréquence de commande des clients habituels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here