S’il est une tendance qui ne peut plus être ignorée, c’est bien celle du CBD. Les nombreuses innovations de ces dernières années autour de ce produit naturel témoignent de l’engouement des consommateurs. De la santé, du bien-être, du vapotage aux cosmétiques et à la nutrition, le CBD a trouvé sa place sur de nombreux marchés et fait désormais partie intégrante du quotidien de nombreuses personnes. Pourquoi ce succès ? Parce que de plus en plus de personnes recherchent des alternatives saines et naturelles dans leurs habitudes de consommation.

Qu’appelle-t-on CBD ?

Si le CBD a encore une mauvaise réputation, c’est à cause du vocabulaire qui entoure la plante de cannabis. Les termes sont mélangés à tort, les synonymes sont nombreux et les idées fausses persistent. Ainsi, quand on dit chanvre, cannabis, CBD ou THC, il est difficile de savoir à quelle substance on a affaire. Avec l’utilisation de l’argot, c’est encore pire : weed, shit, marijuana, etc. La vérité, l’unique, est que le CBD n’est pas une drogue, peut être consommé en toute légalité et est disponible à Bordeaux dans les coffee shop de cannabis légal en ligne.

Le mot clé pour comprendre ce qu’est le CBD est « Cannabidiol ». C’est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Après le THC, c’est le deuxième cannabinoïde le plus étudié par les scientifiques, et ce, pour une bonne raison. Il n’a pas les effets nocifs des drogues et a un énorme potentiel médical. Le cannabidiol (CBD) a fait l’objet de nombreuses recherches depuis qu’il a été isolé pour la première fois en 1940.

Quelle plante de cannabis cultiver pour faire du CBD ?


La source du CBD est le cannabis. Il existe de nombreuses variétés de plants de cannabis, notamment le chanvre indien qui en est une espèce très répandue. Si vous voulez produire du CBD, commencez par mettre en terre des plants de chanvre. La culture de cette plante de cannabis se fait de manière semblable à celle des légumes.

Elle débute naturellement par la semence d’une graine dans la terre qui, au bout d’un certain temps, se développe et devient une jeune plante. La plante deviendra adulte, prête à être récoltée. Elle contient une bonne quantité de CBD, ainsi que d’autres ingrédients actifs.

Une fois récoltée, vous pouvez passer à la phase suivante : la fabrication du CBD. Il s’agit bien entendu de la phase d’extraction du CBD. Vous pouvez également extraire, si vous le souhaitez, d’autres éléments actifs des mêmes feuilles de cannabis en vue d’usages parallèles.

Comment le CBD agit-il dans l’organisme ?

Le CBD est l’une des 80 substances chimiques appelées cannabinoïdes. Il se trouve le plus souvent dans les glandes résineuses (trichomes) des plantes de cannabis femelles. Les cannabinoïdes sont des agonistes qui se lient à des récepteurs spéciaux appelés récepteurs cannabinoïdes.

Les greffes de récepteurs sont concentrées dans le système nerveux central. D’autres greffes se trouvent dans la plupart des organes du corps. Par exemple, on trouve des récepteurs cannabinoïdes dans la peau, dans le tractus gastro-intestinal et même dans les organes reproducteurs.

Les agonistes peuvent être considérés comme des touches et les récepteurs cannabinoïdes comme des bloqueurs. Quand vous consommez du cannabis, vous ingérez un agoniste qui interagit avec divers éléments constitutifs des cellules de votre corps. Ensemble, ces récepteurs cellulaires forment le plus grand système endocannabinoïde (SCE). Le SCE est un vaste réseau de protéines réceptrices cellulaires ayant de nombreuses fonctions. Le SCE est également considéré comme le plus grand système de neurotransmetteurs de l’organisme.

Le CBD est-il légal ?

À Bordeaux, en France et comme dans tous les pays de l’UE, il est possible d’acheter et de consommer du CBD en toute légalité. Seules la vente du THC et sa consommation sont interdites. Le débat sur les produits à base de CBD vient du fait que le CBD et le THC sont deux molécules cannabinoïdes provenant du cannabis.

Le chanvre à l’état naturel se présente sous différentes formes. Certaines sont riches en THC et pauvres en CBD, mais d’autres sont pauvres en THC et riches en CBD. La culture et l’utilisation du chanvre sans THC sont reconnues depuis de nombreuses années pour des applications telles que le textile, l’alimentation et la construction. La France est l’un des principaux producteurs de chanvre en Europe. Il existe désormais un marché florissant pour les cosmétiques à base de chanvre et les produits de bien-être à base de CBD.

Fumer du CBD est-il illégal ?

Le CBD est une substance non psychotrope. Il est vrai qu’en fumer n’est pas recommandé. Cependant, ce n’est pas non plus interdit. En effet, le consommateur est libre de décider de l’utilisation qu’il en fera. En revanche, il est strictement interdit aux magasins d’en vendre comme produit à fumer. Aussi, d’un point de vue exclusivement sanitaire, fumer du CBD n’est pas la meilleure façon d’en consommer. Comme pour le tabac, cela est nocif pour l’organisme.

Quels sont les bienfaits du CBD pour la santé ?

L’efficacité du CBD a été démontrée pour toute une série de problèmes de santé. Cependant, les preuves scientifiques les plus solides concernent son efficacité dans le traitement des syndromes épileptiques les plus virulents chez les enfants. Par exemple, le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) contre lesquels les antiépileptiques classiques sont inefficaces.

De nombreuses études ont montré que le CBD peut réduire la fréquence des crises et, dans certains cas, les arrêter complètement. L’Epidiolex, qui contient du CBD, est le premier médicament dérivé du cannabis approuvé pour ces pathologies.

Des études sur les animaux, ainsi que des rapports personnels et des recherches sur les humains, suggèrent que le CBD peut également être efficace dans le traitement de :

  • l’anxiété : des études et essais cliniques explorent le rapport commun selon lequel le CBD peut réduire l’anxiété ;
  • l’insomnie : les résultats de certaines études suggèrent que le CBD peut aider à s’endormir profondément ;
  • la douleur chronique : des preuves palpables sont nécessaires pour étayer les affirmations selon lesquelles le CBD aide à contrôler la douleur chez l’être humain. Chez les animaux, il a été montré qu’appliqué sur la peau, le CBD pourrait contribuer à réduire la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite. D’autres recherches portent sur la façon dont le CBD pourrait inhiber les douleurs inflammatoires et neuropathiques qui sont d’ordinaire difficiles à traiter ;
  • la toxicomanie : le CBD peut réduire les envies de tabac et d’héroïne dans certaines conditions selon des tests effectués sur des sujets humains. Ces expériences suggèrent que le CBD peut également réduire les envies d’alcool, de cannabis, d’opiacés et de stimulants.

Quelles sont les différentes manières de consommer du CBD ?


Le CBD est disponible sous différentes formes afin de faciliter son utilisation. Quel que soit le mode, il existe des formes adaptées pour satisfaire les besoins de tout un chacun. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

Les pommades et baumes topiques

Les produits topiques sont appliqués directement sur les muscles et les articulations douloureuses. À ce titre, ils peuvent soulager la douleur en réduisant l’inflammation. Les baumes au CBD comprennent généralement des extraits mélangés à une matière grasse, comme la cire d’abeille ou l’huile de noix de coco. Cette recette permet non seulement d’étaler plus facilement le produit sur la peau, mais aussi de faire pénétrer le CBD.

Les teintures (gouttes ou sprays)

Les teintures (généralement sous forme d’huile) sont prises au compte-gouttes ou en spray directement dans la bouche ou dans l’alimentation. Le CBD utilisé sous ces formes est extrait des plantes de marijuana ou de chanvre à l’aide de gaz carbonique sous pression ou d’un solvant. Le solvant est ensuite éliminé sous vide. Le CBD restant est dilué avec une huile, comme l’huile de sésame ou l’huile de noix de coco, pour améliorer le goût et préserver le cannabidiol.

Les stylos à vapeur

Certaines personnes obtiennent du CBD en fumant les parties fleuries de la plante de chanvre. Elles le font de la même manière que l’on peut fumer de la marijuana dans des cigarettes roulées. Mais le CBD est de plus en plus disponible via des dispositifs de vaporisation pour e-cigarettes ou « stylos à vape ».

Le CBD peut être apprécié pour sa subtilité, un peu comme le vin et les cigares. Il est intéressant de noter que la vaporisation du CBD vous permet de profiter d’arômes complexes, de saveurs inattendues et de parfums subtils. Après tout, quel est le goût du CBD ? Certains soulignent des notes de tête végétales et un goût amer qui varie selon la qualité du chanvre…

La fumée

Même s’il contient moins de 0,2 % de THC, il est déconseillé de fumer du CBD. Il ne s’agit pas d’une interdiction en tant que telle puisque c’est à l’utilisateur que revient le choix final. En outre, fumer le CBD induit des effets secondaires qui peuvent être légers ou graves selon la fréquence et la dose de consommation. C’est ce qui lui a valu d’être déconseillé par les autorités. Les modes de consommation présentés plus haut sont donc les plus recommandés pour un usage sain et sans danger pour l’organisme.