Le secteur du service à la personne fait face à une demande sans cesse croissante. La cible est bien entendu les personnes âgées dont la mobilité réduite constitue un frein dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes. C’est pour cette raison que le recours à une aide à domicile est aussi urgent et important. Dans la pratique, on constate qu’apporter assistance aux seniors impliquent des tâches bien plus ardues. Afin de mieux comprendre le rôle de ces alliés de nos ainés, lisez ci-après ces lignes qui déterminent le champ d’application des aides à domicile.

La principale mission de l’aide à domicile

Pour mieux comprendre les limites professionnelles de l’aide à domicile, il est toujours judicieux de rappeler la principale mission d’une aide à domicile. Cette mission consiste pour celle-ci à se rendre auprès de particuliers afin de s’assurer du maintien de leur résidence. Les bénéficiaires de cette aide ont des profils variés. Il peut s’agir de personnes malades, handicapées, accidentées. On retient tout de même que les personnes âgées représentent en majorité le public cible des aides à domicile.
En général, l’aide à domicile a pour rôle d’assister ceux-ci dans leurs tâches matérielles au quotidien. Les aides à domicile ont aussi dans la pratique un rôle moral et social. Pour avoir recours à leurs services, vous pouvez vous adresser à une association, une collectivité locale ou une entreprise spécialisée en la matière. Il existe également des particuliers qui emploient régulièrement des aides à domicile au profit des habitants de villes comme Bordeaux par exemple.
Enfin, l’aide à domicile est disponible les jours ouvrables et peut certainement travailler le dimanche ou les jours fériés.

Les activités de l’aide à domicile

Les activités de cet auxiliaire de vie sont réparties de la manière suivante :

  • Les activités du quotidien : elles comprennent le ménage courant (tâches ménagères d’entretien du logement), la prise en charge du linge, les courses, la préparation des repas, etc. En réalité, l’aide à domicile est d’un grand recours dans les tâches courantes de son client : aide aux déplacements et à la mobilisation, aide à la toilette, l’habillage, le déshabillage, le repassage
  • Les activités sociales : l’aide à domicile a pour fonction d’accompagner les personnes dont elle a la charge dans ses activités de vie sociale et relationnelle.

Dans l’exercice de ses fonctions, le soutien relationnel, psychologique et psychoaffectif est une composante importante de son activité.

Les limites professionnelles d’une femme de ménage

Très souvent, l’aide à domicile est surexploitée et amenée à faire des tâches qui ne font pas partie de son champ de compétences. Cette situation déplorable la rend vulnérable et fait de ce métier l’un des plus précaires et les plus pénibles au contact de la mort.
Pour bénéficier de l’aide de spécialistes comme des femmes de ménages travaillant chez l’agence Apef de Bordeaux Mérignac par exemple, il est nécessaire de connaitre les services que l’aide à domicile exclu.
Si votre aide à domicile a pour vous tout d’une héroïne, il existe tout de même des activités qu’elle ne peut pas faire.
La femme de ménage ne peut, par exemple, monter des échelles. Elle ne peut pas aussi nettoyer les caves ou les greniers. En effet, l’aide à domicile ne peut que s’occuper de tâches ménagères courantes et surtout dans des espaces habitables. Les caves ou les greniers ne répondent pas à ces critères.

Par ailleurs, l’aide à domicile ne devra pas s’occuper de votre jardin. Tout travail de nature botanique relève de la compétence d’un professionnel. Il en est de même pour les tâches dangereuses ou malsaines qui requièrent les services d’un spécialiste.
En outre, s’il est reconnu que votre aide à domicile s’occupe parfaitement de votre résidence, nous vous conseillons de ne pas lui confier la garde d’enfants ou la surveillance d’animaux domestiques. Ces activités lui sont interdites par la loi.
Et, on ne saurait exiger de l’aide à domicile la réalisation d’activités financières. Si l’on peut lui confier la réalisation de démarches administratives, celles-ci ne doivent pas être de nature financière à l’exception des courses.
En outre, il est formellement interdit à l’aide à domicile de procéder à des actes infirmiers comme faire des lavements évacuateurs ou pratiquer des aspirations endotrachéales.

Ajoutons aussi que l’aide à domicile ne peut posséder un double des clés de votre logement. Sauf circonstances exceptionnelles, les clés de l’appartement doivent être rapportées chez son employeur ou au siège de son association. Elle ne peut pas les emmener chez elle.
Enfin, l’aide à domicile ne peut recevoir de la personne aidée une gratification quelconque et elle ne peut pas effectuer des conversations téléphoniques lors de son temps de travail.

Les risques du métier d’aide à domicile

Le métier d’aide à domicile exige une condition physique à toute épreuve et un mental d’acier. Si vous souhaitez embrasser ce métier, il est important d’être conscient des dangers liés à cet emploi. Nous comptons les accidents de travail. Bien qu’il soit interdit à l’aide à domicile de s’adonner à des tâches ménagères éprouvantes, il peut survenir toutefois des accidents de travail. Les plus fréquents sont les accidents domestiques comme les brûlures thermiques ou chimiques, les lumbagos, les chutes et les accidents de circulation.

Ensuite, les risques physiques comme les affections périarticulaires, les risques liés à la manipulation de produits chimiques ou de produits électroménagers, les risques infectieux ou psychosociaux (fatigue, souffrance mentale, dépression…) sont les aléas de ce travail.
Enfin, la mauvaise organisation du travail, la distance parcourue lors des déplacements créent parfois des situations de stress et engendrent une perte de temps. Ces difficultés peuvent être aggravées par une charge de travail importante et variable et le travail le week-end et les jours fériés.

Établir des limites professionnelles : les raisons

Il est important de définir le cadre d’activités de l’aide à domicile. La détermination de ses limites professionnelles vous permettra d’abord de discerner les choses. En effet, en intervenant chez vous, il peut arriver que la relation entre aide à domicile et personne aidée soit floue. Cette mesure de précaution permet en conséquence de clarifier la relation.
Parce qu’il s’agit d’une relation humaine, il est normal qu’un lien affectif soit créé. C’est tout simplement parce qu’il s’agit d’humains au service d’autres humains. En établissant des limites professionnelles, vous permettez à l’aide à domicile de livrer une prestation de qualité.
Cette mesure de précaution permet aussi de définir les capacités et les contraintes des deux parties. Vous n’aurez plus l’un ou l’autre à craindre de ne pas en faire assez et d’en demander trop.
Enfin, cette mesure de précaution permet aussi de protéger ces aides au domicile et de respecter les engagements pris conjointement par les parties.

Au final, on retient que l’aide à domicile est cette personne dédiée au soin d’une personne âgée et de son logement. Elle a pour obligation la réalisation d’une activité matérielle, mais doit être aussi une oreille attentive à l’endroit de la personne aidée et faire preuve de discrétion. Un respect mutuel entre l’intervenante et la personne dépendante doit être instauré. Il est bon de définir aussi les limites professionnelles de l’aide à domicile. En réalité, l’aide à domicile de Bordeaux ne peut pas par exemple faire la toilette intime de la personne dépendante. Ceci permet de mettre en place un climat de confiance entre le professionnel, l’usager et sa famille. Pour terminer, le bénéficiaire doit également adopter à l’endroit de l’aide à domicile un comportement digne et respectueux et veiller à lui assurer toutes les conditions de travail conformes aux obligations élémentaires de sécurité, d’hygiène et de salubrité pour une bonne entente .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here