Retaper une voiture ancienne est un rêve pour la plupart des passionnés de l’automobile. Cependant, la restauration d’une voiture ancienne est une véritable aventure qui exige beaucoup de temps, de travail, de patience, mais aussi de l’argent. Voici nos conseils pratiques avant de vous lancer !

Trouver la bonne voiture

Avant toute chose, il est important de savoir quel genre de voiture vous souhaitez restaurer.

Que ce soit une voiture américaine ou une Volkswagen Beetle, il est important de faire un choix dès le départ, car les pièces diffèrent les unes des autres.

Nous vous conseillons de vous rendre sur paruvendu ou le boncoin afin de trouver les meilleures affaires. Assurez-vous de voir le véhicule de vos propres yeux avant de vous lancer. Inspectez aussi de manière minutieuse son état.

Faire preuve de patience

Un projet de cette envergure peut prendre des mois, voire des années, selon l’état de vos finances et le temps que vous pouvez y consacrer. On conseille de prévoir un budget supérieur en cas d’imprévu, car un petit souci sur votre voiture peut vite devenir bien plus compliqué et couteux. Ne sous-estimez pas non plus les heures que vous allez passer sous le capot. En effet, on ne compte plus le nombre de propriétaires ayant jeté l’éponge au bout de quelques mois. Restaurer une voiture de collection est un travail long et minutieux. On compte en général 500 heures de travail avec un budget pouvant aller jusqu’à 40 000 €.

Avoir les bons outils et disposer de l’espace nécessaire

Ne surestimez pas vos compétences en bricolage… Restaurer une voiture peut vite devenir un cauchemar selon l’état de la voiture. Changer des pneus ou remplacer une batterie n’est pas très compliqué, mais travailler sur un moteur super ancien est une autre paire de manches. Investissez dans des pièces détachées de qualité ainsi que des outils professionnels afin de pouvoir travailler sur votre véhicule correctement sans faire plus de dégâts. Au nombre des outils dont vous aurez besoin durant la restauration d’une voiture ancienne, nous pouvons citer :

  • Des douilles et une clé ;
  • Un tournevis ;
  • Des pinces ;
  • Un cric ;
  • Des brosses en métal ;
  • Des forêts et une perceuse ;
  • Une cisaille à tôle ;
  • Des outils électriques tels qu’un compresseur d’air et un contrôleur de tension.

Hormis les éléments précédemment cités, vous pouvez en fonction des travaux que vous menez avoir besoin des outils électriques qui suivent :

  • Des chandelles ;
  • Un chalumeau ;
  • Un soudeur ;
  • Une meuleuse ;
  • Une grue d’atelier.

Si vous souhaitez en outre faire des économies, l’idéal est de procéder à la location de ces outils plutôt qu’à leur achat. Dans la mesure où l’utilisation de certains de ces équipements requiert des connaissances spécifiques et des compétences particulières, vous serez dans l’obligation de demander de l’aide durant la réalisation de certaines tâches.

Assurer au mieux la réparation de la peinture et de la carrosserie

La carrosserie endommagée et la peinture défraichie sont des problèmes que partagent la plupart des voitures de collection. En effet, même si leur entretien a été effectué au fil des ans, les voitures anciennes ont la plupart du temps tendance à présenter une peinture décolorée ainsi que des dégâts qui se présentent sous la forme de coups et de rouille. Pour des résultats satisfaisants à la fin des travaux que vous menez, il s’avère alors indispensable de prendre à bras le corps la restauration de la peinture et de la carrosserie.

Notons qu’il n’existe aucun raccourci qui permette de restaurer en un rien de temps les panneaux de la carrosserie ou la peinture. Il importe donc d’apprendre à reconstruire à partir de rien les panneaux endommagés et à éliminer au marteau les bosses. Tous ces travaux nécessitent par ailleurs de l’entrainement et une grande patience. Pour une parfaite maitrise de l’art de la restauration des voitures anciennes, n’hésitez pas effectuer une formation en métallurgie et en soudage. Les compétences que vous aurez la chance d’acquérir vous donneront alors la satisfaction de réussir à réaliser dans son intégralité la restauration de votre véhicule de collection.

Réparer les composants grippés

Même si son apparence extérieure parait plutôt irréprochable, une voiture de collection dispose presque toujours d’éléments à réparer sous le capot. Quand une voiture ancienne n’est pas utilisée de façon régulière, et ce durant une longue période, les différentes pièces mobiles finissent par se gripper à cause de la décomposition et de la corrosion. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de changer au moins chaque deux ans des liquides tels que ceux des freins ou de la transmission. Si votre voiture de collection est longtemps restée au repos au sein d’un abri, vous avez de grandes chances d’être dans l’obligation de réparer la majorité de ses pièces mobiles.

Porter une grande attention aux pièces électroniques

Lorsqu’elle n’est pas chargée de manière régulière, la batterie d’une voiture ancienne se vide en quatre semaines environ. Ce délai est même plus court en hiver. De même, quand elle demeure dormante durant trois mois ou plus, le simple fait de la charger ne pourrait suffire à la ramener à la vie dans la majeure partie des cas. L’idéal serait alors de la remplacer. Vous devrez en plus vous lancer dans la vérification des câbles et des composants électriques afin d’avoir l’assurance qu’ils fonctionnent bien. Avec le temps, les câbles peuvent très aisément se dégrader, surtout si l’on les a exposés à l’humidité. Les souris ont par ailleurs tendance à mordiller les câbles qui sont situés à l’intérieur du véhicule. Pour éviter cet état de choses, il est conseillé de couvrir et ensuite sécuriser la voiture lorsqu’on la laisse à l’atelier dans le garage.

En finir avec la moisissure

Si vous constatez la présence de moisissure au sein de l’habitacle dans votre voiture de collection, assurez-vous de ne pas la laisser tomber. La moisissure en surface est beaucoup plus facile à éliminer de l’intérieur avec un nettoyant ordinaire d’habitacle. Soyez toutefois conscient du fait que la présence de moisissure indique peut-être une absence d’étanchéité. Vous devez donc faire de votre mieux pour corriger le problème qui se pose afin d’empêcher la moisissure de se propager à nouveau.

Restaurer une voiture ancienne, cette option est-elle viable ?

Pour savoir si votre projet de restauration d’une voiture ancienne est viable, il est indispensable de vous poser les bonnes questions avant de penser à vous lancer. Il faudra notamment vous appesantir sur les points suivants.

  • Avez-vous l’espace nécessaire pour travailler et stocker en toute sécurité le véhicule ? Si la réponse est non, vous devez penser à emprunter le garage de l’un de vos amis ou des membres de votre famille. Vous pouvez aussi opter pour la location d’un espace de travail.
  • Quel temps pourrez-vous chaque semaine consacrer à la restauration de votre voiture de collection ? À ce niveau, il est primordial de vous assurer que la mise en œuvre de ce projet n’entrera pas en conflit avec les autres engagements que vous avez déjà pris. Tenez par ailleurs compte du fait que la rénovation complète d’une voiture ancienne peut parfois prendre au moins une année, voire plus.
  • Disposez-vous de l’expertise nécessaire pour réaliser les travaux ? La métallurgie et le soudage sont deux des compétences. qu’il vous faut pour la restauration d’une voiture de collection. Pour avoir l’assurance d’obtenir une belle finition après la réalisation de toutes les réparations, il faudra investir dans des formations ou alors confier certaines de vos tâches à des experts du domaine.
  • Disposez-vous des moyens financiers suffisants pour aller à bout de ce projet ? Dans le cas où la réponse à cette question serait non, il faudra déterminer le cout précis du projet et ensuite définir un budget beaucoup plus raisonnable.

Être organisé

Investissez dans un espace de travail large et bien éclairé. En général, on pense à son garage, mais vous pouvez aussi louer un espace. Il vous faudra assez d’espace pour pouvoir travailler sur la voiture, mais aussi pour stocker les pièces, outils, etc.

Quelques spécialistes dont vous pourriez avoir besoin

Même si vous tenez à réaliser vous-même les différents travaux de restauration de votre voiture de collection, les chances que vous disposiez de toutes les compétences nécessaires sont plutôt minces. Ainsi, pour la réalisation des travaux les plus délicats, l’idéal serait de s’adresser à des spécialistes avérés. Au nombre des professionnels dont vous pourriez avoir besoin, nous pouvons citer :

  • Le carrossier ou tôlier formeur : ce dernier est le professionnel dont vous aurez besoin si vous souhaitez retaper au mieux la caisse de votre véhicule ;
  • Le mécanicien : pour le démontage, le nettoyage et la réparation du moteur de votre voiture de collection, il vous sera d’une grande aide. Si vous le souhaitez, il pourra aussi vous assister durant la recherche de vos pièces manquantes ou lors de la conception de nouvelles pièces ;
  • L’électricien : il vous sera d’une grande aide durant la mise en place des appareils électriques ou l’installation de vos phares ou diverses autres lumières.

Pour résumer, un projet de rénovation d’une voiture ancienne n’est pas une tache simple, mais il peut être extrêmement gratifiant. À vous de voir maintenant si vous avez les bons outils pour vous lancer dans une telle aventure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here