De nos jours, les téléphones portables ont le vent en pourpre et font partie intégrante de notre vie quotidienne en ce qui concerne la communication. Mais, les talkies-walkies n’ont pas pour autant été rangés aux oubliettes. Leur utilisation est toujours d’actualité au sein de certaines activités. Ils demeurent, par exemple, un outil indispensable dans les métiers de la sécurité, de l’événementiel, de l’aérien, de l’industrie, des forêts, du bâtiment, des travaux publics, de la chasse, etc. Les talkies-walkies permettent aux spécialistes de ces professions de rester en contact à courte et moyenne distance et de s’envoyer des informations importantes. Les passionnés d’escalade, de ski et d’alpinisme l’utilisent également. Mais ils ne servent pas qu’à cela. Aujourd’hui, ils occupent également une grande place dans la distraction des enfants. En effet, si certains adolescents adorent le foot ou le basket-ball, d’autres, par contre, aiment jouer aux aventuriers grâce aux séries comme Stranger Things. Et les talkies-walkies pour enfant représentent le gadget qu’il faut pour les aventuriers en herbe. Ils sont disponibles sur le marché en de nombreux modèles. Dans cet article, on vous présentera de manière générale cet équipement. Vous découvrirez également comment il fonctionne et les avantages liés à leur utilisation.

Définition

Les talkies-walkies sont des émetteurs-récepteurs radios mobiles employés pour des liaisons radiotéléphoniques de déplacements à pied. D’ailleurs, si vous essayez de faire une traduction vulgaire du mot « talkie-walkie », vous découvrirez qu’il signifie « parler en marchant ». En effet, l’expression « talkie-walkie » est une déformation du terme anglophone « walkie-talkie ». Walkie est composé du radical « walk » qui est le verbe (marcher) et du suffixe « ie ». Talkie, quant à lui, est composé du radical « talk » (parler), et du suffixe diminutif « -ie ». Raison pour laquelle, au Canada et dans d’autres qui ne parlent pas français, on parle plutôt de walkie-talkie. Les termes qui peuvent correspondre au mot dans la langue française selon l’Office québécois de la langue française sont :

  • émetteur-récepteur mobile ;
  • poste émetteur-récepteur mobile ;
  • émetteur bidirectionnel.

Dans certains métiers, les professionnels le désignent simplement par le terme « portatif ». Bien que se rapprochant plus d’une radio que d’un téléphone, cet appareil joue plus le rôle d’un téléphone. Pour résumer, nous pouvons dire qu’il s’agit d’un appareil de communication qui se sert des ondes radios pour transporter la voix. Son utilisation se fait généralement en très haute fréquence et ultra haute fréquence dans le but de réduire la longueur de l’antenne.

Historique des talkies-walkies

Talkies-walkies

Avant de continuer, nous trouvons qu’il serait intéressant que nous vous parlions quelque peu de l’histoire des talkies-walkies. Pour bien présenter un produit, il est important de remonter à sa source. Vous devez savoir que pendant plus d’une vingtaine d’années, les talkies-walkies constituaient l’unique solution au tarif pas cher qui permettait de communiquer. Grâce à lui, des personnes pouvaient échanger sur plusieurs centaines, voire milliers de mètres. En fait, en ce moment, tout le monde ne pouvait pas acquérir les téléphones portables à cause de leur tarif et de la petite densité des réseaux GSM.

Contrairement à ce qu’on lit sur la toile qui limite la création des talkies-walkies à Donald Hings en 1937, il faut dire que la véritable genèse de ces gadgets remonte quelques années encore en arrière à Heinrich Hertz, un physicien allemand. Il fut le premier à découvrir qu’il était possible d’émettre et de recevoir des ondes au travers des airs. C’est de cette manière qu’étaient nées les radiofréquences qu’on nomme désormais Hertz en l’honneur du physicien allemand. Ensuite, ce fut l’ingénieur suédois, Ernst Alexanderson, qui eut le mérite d’améliorer la technologie en mettant au point un générateur à haute fréquence en permettant aux utilisateurs de transmettre le son de leur voix au travers des ondes. En 1912, plusieurs explorateurs ont utilisé cette technologie et l’ont installé sur leurs navires pour communiquer à tout instant avec la terre ferme.

Mais le premier véritable talkie-walkie fut créé vers 1937 par l’ingénieur canadien Donald Hings (6 novembre 1907 – 25 février 2004). D’autres pensent même que le tout premier réel émetteur-récepteur portatif est une œuvre de l’Australien William Downie qui en a équipé aux véhicules de police de ses unités de patrouilles. Bon ! Nous n’allons pas trop tergiverser sur cette affaire de paternité. Tout compte fait, la science est une continuité. La version de l’ingénieur canadien est la plus connue. Nous allons donc nous en tenir à cela.

Hings était un expert en communications et géophysique qui travaillait dans l’entreprise canadienne dénommée « Cominco », spécialisée dans l’extraction, la transformation et la distribution du plomb, du Zinc et du charbon. Le tout premier modèle qui fut mis sur le marché a été fabriqué en 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. C’était le Motorola SCR-300. En fonction de la batterie dont il était équipé, son poids variait entre 15 et 17 kg. L’appareil avait la capacité d’émettre sur 48 canaux dans la bande 40 MHz à 48 MHz avec 0,3 W en modulation de fréquence.

En juillet 1941, un deuxième modèle apparut : le Motorola SCR-536. On le nomma d’abord « Handie-Talkie ». Disposant de deux batteries, il pesait 2,5 kg, et on pouvait le tenir dans les mains tout en se déplaçant. Son principe de fonctionnement est celui qu’utilisent tous les talkies-walkies et les radios mobiles pédestres jusqu’à nos jours

Suite à la popularisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication en général et plus particulièrement des téléphones intelligents encore nommés smartphones, beaucoup de spécialistes des télécommunications ont prédit que la vente des talkies-walkies allait baisser et même disparaître. Mais ce n’en est point le cas, puisque l’appareil s’est progressivement adapté à de nouvelles utilisations, et cela, que ce soit sur le plan professionnel ou ludique.

Les différents types de talkies-walkies

talkies walkies

On distingue une multitude de modèles de talkie-walkie. Nous avons des talkies-walkies analogiques, numériques et hybrides. Rappelons que chaque type de talkie-walkie peut être avec ou sans licence.

Les talkies-walkies analogiques

  • Les talkies-walkies analogiques sans licence: Ce sont des appareils qui sont dénués de licence et d’abonnement. Ils vous font jouir des communications gratuites. Ce type de talkie-walkie vous offre plusieurs possibilités de canaux que vous pouvez utiliser sans aucune contrainte. Ils sont accessibles à moindre coût et vous permettent de bénéficier d’un confort exceptionnel dans son usage ;
  • Les talkies-walkies analogiques avec licence: ils émettent sur une fréquence privée qui vous est attribuée. Pour pouvoir communiquer avec ces modèles, vous devez nécessairement payer. Le grand avantage que vous avez en recourant à ce modèle est lié à sa grande puissance. Aussi, il vous permet d’avoir une communication bien sécurisée, et cela grâce à la fréquence privée qui est donnée.

Les talkies-walkies numériques

Que vous optiez pour un talkie-walkie numérique sans licence ou avec licence, vous aurez une bonne qualité audio. En effet, votre enfant ne sera pas confronté à une perte du signal avec la distance. Il pourra communiquer sur une grande distance avec ses amies sans rencontrer aucun problème.

Les talkies-walkies hybrides

Comme vous pourriez le deviner avec l’adjectif hybride, ce type de talkie-walkie allie la technologie analogique et celle numérique. Grâce à cette double configuration, les talkies-walkies hybrides sans licence permettent de communiquer gratuitement avec une meilleure qualité audio tout en donnant la possibilité à l’utilisateur de passer du mode analogique au numérique sans problème. Ils offrent également un grand nombre de canaux.

En ce qui concerne les talkies-walkies hybrides avec licence, ceux-ci permettent de communiquer en mode numérique tout en conservant votre ancien parc de talkies-walkies analogiques.

Quel que soit le modèle dont vous désirez, vous n’avez qu’à faire un clic sur le site internet talkies.fr pour l’acquérir.

Comment fonctionnent les Talkies Walkies ?

talkie walkie

Un talkie-walkie est en effet équipé de plusieurs éléments ayant chacun un rôle déterminant dans son fonctionnement. Pour permettre à votre enfant de se servir de l’appareil de manière optimale, nous vous proposons de découvrir toutes les techniques utilisées par cet appareil.

Déjà, retenez que les talkies-walkies sont fabriqués pour remplir un but précis. La communication se réalise dans son rayon d’action.

C’est une communication qui se fait dans les deux sens, mais pas de manière simultanée.

Chaque interlocuteur parle à tour de rôle en appuyant sur un bouton ou en maintenant un poussoir (cela dépend du modèle). On dit qu’ils fonctionnent en hall-duplex, contrairement aux téléphones portables qui disposent d’un mode de fonctionnement en full-duplex. La communication ne se limite pas essentiellement à deux personnes, mais peut aller jusqu’à plusieurs utilisateurs. Il suffit juste qu’ils soient dans le rayon d’émission. C’est à ce niveau qu’intervient la portée.

La portée d’utilisation

Pouvant aller de 1 à quelques kilomètres, la propagation des ondes des talkies-walkies se fait de manière rectiligne ou linéaire. Autrement dit, elle se fait selon une ligne droite. Pour ceux qui ne comprennent pas toujours, cela veut dire que l’onde émise au point A est reçue au point B sans aucun rebond et aucun passage par un relai. Ainsi, s’il y a des obstacles qui se trouvent dans l’espace de jeu, cela peut provoquer la réduction de la portée. Parmi les obstacles qui peuvent influencer la portée d’utilisation, on peut citer les arbres, les montagnes, les murs, etc.

L’autre chose à connaitre aussi est que la portée dépend aussi de la puissance de la batterie.

Plus la batterie est puissante et plus la propagation des ondes de votre talkie-walkie sera importante.

Les fréquences

Tous les types de talkies-walkies fonctionnent sur une fréquence. Les talkies-walkies sans licence sont en coopération avec des gammes de fréquences publiques auxquels tous les utilisateurs peuvent avoir. Ces fréquences s’utilisent gratuitement sur la PMR 446.

Les modèles avec licence disposent d’une fréquence personnelle qui assure une communication sécurisée. Cette dernière est attribuée par la société responsable de l’attribution des licences ANFR (Agence Nationale des Fréquences) en France. Ce type de fréquence est loué sous une redevance mensuelle ou annuelle.

Les canaux d’émission

Chaque fréquence d’émission est composée de huit canaux qui sont marqués de 1 à 8. Nous l’avons déjà dit, tous les types de talkies-walkies se trouvent sur la même fréquence. La différence est qu’ils opèrent sur un canal donné. Peu importe la marque ou le modèle acquis, vous pouvez communiquer sans contrainte de nombres tant que vous soyez sur le même canal. En général, les modèles de talkie-walkie sont équipés d’un codage CTCSS (Continuous Tone Coded Squelch System) mis au point pour réduire les interférences entre les utilisateurs qui émettent sur le même canal. Afin d’enclencher la communication entre vous et votre enfant ou entre l’enfant et ses compagnons de jeu, réglez vos appareils sur le même canal et le même code.

Les avantages des Talkies Walkies

Talkie walkie

Malgré les grandes innovations qu’on note sur la téléphonie mobile et qui se manifestent par la fabrication des Smartphones de haut de gamme, le talkie-walkie demeure toujours un outil de communication sûr et efficace. Il est l’outil adéquat que vous pouvez acheter à vos enfants afin qu’ils s’adonnent à leurs divers jeux.

L’atout principal de l’utilisation du talkie-walkie est la gratuité de la communication. En vous équipant vos enfants et vous-même des talkies-walkies, vous pourrez discuter sans vous soucier du coût de la communication. Vous n’avez plus besoin de souscrire à un abonnement comme c’est le cas avec les téléphones à moins que vous choisissiez les talkies-walkies professionnels avec une licence. Et même si c’était le cas, le payement se fait juste pour la fréquence personnelle. La communication est toujours gratuite pour tous les modèles.

Ensuite, il y a l’autonomie. Le talkie-walkie est autonome sur tous les points. A contrario des téléphones portables, il n’a besoin d’aucune antenne relais ou d’une station au sol avant d’émettre. Vous pouvez même communiquer dans des milieux où le téléphone ne peut notamment les sous-sols, les bâtiments contenant du béton, les milieux aquatiques, etc. Sa batterie jouit également d’une grande autonomie, car l’appareil peut s’utiliser au moins pendant 12 heures avant qu’on ne le recharge.

L’appareil jouit d’une grande disponibilité. Vous ne serez jamais confronté au problème de saturation du réseau qui rend indisponibles les utilisateurs auquel on assiste avec le téléphone mobile. Peu importe la grandeur du rassemblement, vous communiquerez sans problème.

Sur le plan de praticité, vous n’en trouverez pas deux en ce qui concerne la communication. On n’a pas besoin de taper des numéros avant d’effectuer des appels. Il suffit d’appuyer sur une seule touche et votre information sera transmise. Et que votre interlocuteur soit proche ou non du talkie-walkie, la réception est automatique.

Enfin, il y a sa robustesse. Le talkie-walkie résiste dans des conditions aussi difficiles qu’elles soient. Les chutes, les jets d’eau, la poussière ne lui font rien.

Quelles fonctionnalités sur un talkie-walkie ?

Dans cette partie, nous nous intéresserons également aux différentes fonctionnalités qui se trouvent sur un talkie-walkie et leur rôle.

  • La signalisation des appels: il y a plusieurs manières pour être averti qu’un membre de votre groupe cherche à émettre. À l’instar d’un téléphone, on peut utiliser les sonneries qui se trouvent sur l’appareil ou choisir le vibreur si vous préférez la discrétion. Pour la première option, il existe des modèles qui vous donnent la possibilité de choisir une sonnerie pour chaque membre du groupe. Cela permet de connaitre l’identité de celui qui appelle sans même décrocher ;
  • L’identification d’appel: il s’agit d’une fonctionnalité dont s’équipent certains modèles. Elle vous permet d’avoir un canal privé sur lequel vous pouvez communiquer avec un membre de votre groupe en particulier. Cette option vous permet aussi de communiquer avec une partie de votre groupe sans que le reste du groupe n’en sache rien ;
  • La fonction Scan : grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez rechercher un canal libre sur un talkie-walkie. Elle permet de régler et d’uniformiser les canaux d’un groupe. Sur de nombreux modèles, elle s’effectue à l’aide d’un bouton tournant qui passe de bande en bande jusqu’à ce qu’on trouve la fréquence désirée.

Comme autres fonctions, on peut citer le verrouillage du clavier, le brouillage de la voix, la prise casque ou la fonction vox.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here